Sid Ahmed Ghlam mis en examen

Soupçonné d'avoir préparé des attaques contre des églises en région parisienne, le jeune homme en garde à vue depuis cinq jours a été mis en examen ce 24 avril. 

FRANCE 2

Le juge a dû faire le déplacement jusqu'à l'Hôtel-Dieu, l'hôpital où Sid Ahmed Ghlam est hospitalisé depuis le 19 avril. Le jeune homme ne pouvant pas de déplacer sur ordre des médecins, le magistrat est donc venu lui annoncer sa mise en examen pour association de malfaiteurs, assassinat, et tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste.

Le jeune homme accusé de préparer des attentats terroristes contre une ou plusieurs églises en région parisienne, et d'avoir tué par balle une jeune femme dimanche dernier, a également reçu la visite de deux avocats désignés par sa famille pour assurer sa défense.

L'enquête n'est qu'à ses débuts

La jeune femme arrêtée mercredi à Saint-Dizier (Haute-Marne) et identifiée comme l'ex-compagne de Sid Ahmed Ghlam, a elle été relâchée sans poursuite judiciaire. Cette annonce ne signifie pas pour autant la fin des investigations : les enquêteurs ont trouvé chez elle des documents de propagande islamique et un alphabet crypté qui lui aurait permis de communiquer avec le jeune Algérien sans éveiller les soupçons. Ils cherchent par ailleurs à savoir qui a apporté un soutien logistique à Sid Ahmed Ghlam, et son éventuel commanditaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
La résidence universitaire où habitait Sid Ahmed Ghlam, le suspect de l\'attentat déjoué à Paris, photographiée le 22 avril 2015.
La résidence universitaire où habitait Sid Ahmed Ghlam, le suspect de l'attentat déjoué à Paris, photographiée le 22 avril 2015. ( MAXPPP)