Projet d'attentat à Paris : vers une mise en examen de l'adolescent

Un adolescent de 15 ans a été arrêté au domicile de sa mère à Paris. Il est soupçonné d'avoir voulu mener des actions violentes. Il pourrait être mis en examen ce lundi 12 septembre.

France 3

En survêtement et entouré de policiers, ce mineur de 15 ans a été arrêté samedi dans le XIIe arrondissement de Paris. Le jeune homme avait fait part de son intention de commettre une attaque au couteau dans un lieu fréquenté de la capitale. Il était fiché S depuis 2015 et assigné à résidence pour radicalisation. L'ado aurait communiqué via la messagerie cryptée Telegram avec Rachid Kassim, un jihadiste français soupçonné d'avoir téléguidé depuis l'Irak ou la Syrie plusieurs attentats en France ces derniers mois.

"Un garçon calme, souriant"

Dans la résidence où il vivait avec sa mère à Paris, ses amis réfutent la radicalisation de l'adolescent. "Il est souriant, il aide les parents, les enfants. Ce jeune homme n'est pas radicalisé", témoigne une femme au micro de France 3. "C'était un garçon calme", dit une autre. À ce jour en France, 35 mineurs, 23 garçons et 12 filles, sont mis en examen ou en attente de jugement dans des affaires de terrorisme. Neuf d'entre eux sont en prison. Pour une psychologue de l'association Entr'Autres, Amélie Boukhobza, les parents ont désormais moins peur d'un départ en Syrie que d'un passage à l'acte sur le sol français.

Le JT
Les autres sujets du JT