Attentats déjoués contre des églises : qui est le suspect Sid Ahmed Ghlam ?

Le jeune Algérien de 24 ans soupçonné d'avoir voulu commettre des attentats contre des églises n'a pas le profil classique d'un terroriste.

France 2

Sid Ahmed Ghlam n'a pas de passé judiciaire, pas de condamnation, il n'a jamais fait de prosélytisme, explique Dominique Verdeilhan, spécialiste des affaires judiciaires de France 2. Le suspect n'a jamais fait de prison, il n'y a pas de signe avant-coureur d'un glissement de la petite délinquance vers le radicalisme islamiste. Et c'est cela qui inquiète les enquêteurs.

Des personnes isolées

Dans les années 80, la police était confrontée à des groupes terroristes organisés. Aujourd'hui, il s'agit de personnes isolées, de cellules dormantes. Le ministère de l'Intérieur a stipulé hier soir qu'il n'y avait pas eu de faille des services de renseignement. Il n'y a pas eu non plus de faille du côté de la justice, a déclaré mercredi 22 avril le procureur de la République. Et dans le même temps, les autorités annonçaient que six attentats avaient été déjoués depuis janvier. Ce sont des révélations qui vont peser lors du vote, début mai, de la loi sur le renforcement des pouvoirs des services de renseignement.

Le JT
Les autres sujets du JT