Attentats déjoués contre des églises : la sœur du suspect témoigne

Après l'arrestation de Sid Ahmed Ghlam, soupçonné d'avoir préparé des attentats contre deux églises, la sœur du suspect s'est exprimée mercredi 22 avril. Elle ne croit pas à sa culpabilité.

France 2

"Samedi [le 18 avril], il m'a appelée, il m'a dit qu'il allait héberger quelqu'un qui avait été mis dehors pas sa tante. Ensuite, il m'a dit qu'il allait l'héberger et qu'ils payeraient le loyer ensemble, comme des colocataires", déclare Hind, la sœur de Sid Ahmed Ghlam, qui vit à Saint-Dizier. Elle ne croit pas à la culpabilité de ce brillant étudiant en électronique âgé de 24 ans.

"Ce n'est pas lui !"

La jeune femme assure que Sid Ahmed Ghlam "n'a jamais parlé de la Syrie, jamais ce mot n'est sorti de sa bouche". Et elle ajoute : "Il n'avait pas l'intention de se rendre là-bas ou de commettre un attentat ici. Ce n'est pas lui, ce n'est pas lui !"

Concernant le meurtre d'Aurélie Châtelain, la jeune femme de 22 ans déclare : "Il n'a pas pu tuer cette fille." Et elle ajoute : "Nous, on est des musulmans modernes. Sid Ahmed, il n'a pas la barbe, pas la djellaba, et il n'agresse pas les autres. Il est très gentil."

Le JT
Les autres sujets du JT