Attentat déjoué : une attaque programmée le 1er décembre

L'arrestation de plusieurs personnes à Strasbourg et Marseille a permis de découvrir qu'une attaque de grande envergure était prévue le 1er décembre.

FRANCE 3

C'est sous escorte ultra sécurisée que les cinq suspects ont été transférés jusqu'au Palais de Justice de Paris, peu avant 13 heures, en vue de leur mise en examen. Le procureur François Molins a confirmé que les individus préparaient un attentat le 1er décembre. "Il apparaît d'une part que les malfaiteurs étaient en possession ou en quête d'armes ou de financements", a-t-il déclaré.

Inconnus des services de renseignement

Les cinq suspects sont âgés de 35 à 46 ans. Il s'agit de quatre Français arrêtés à Strasbourg et d'un Marocain interpellé à Marseille. Les quatre Strasbourgeois, amis de longue date, vivaient dans le même quartier de la ville du Bas-Rhin. Des perquisitions à leurs domiciles ont permis de trouver des écrits attestant de leur allégeance au groupe État islamique ainsi que des menaces sur la France. Ils étaient en dehors des radars des services de renseignement même si deux d'entre eux sont soupçonnés d'avoir séjourné en Syrie l'an dernier.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le procureur de la République de Paris, François Molins, lors de sa conférence de presse sur les projets d\'attentats déjoués, vendredi 25 novembre 2016.
Le procureur de la République de Paris, François Molins, lors de sa conférence de presse sur les projets d'attentats déjoués, vendredi 25 novembre 2016. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)