Attentat déjoué à Paris : la compagne de Sid Ahmed Ghlam dans le viseur des enquêteurs

Les enquêteurs semblent de plus en plus intéressés par l'amie de Sid Ahmed Ghlam. Elle a été placée en garde à vue.

FRANCE 2

Jeudi 23 avril, les enquêteurs s'intéressent de plus en plus à l'amie de Sid Ahmed Ghlam. Cette dernière est, depuis quelque temps, bien connue des services de renseignement. Les enquêteurs la décrivent comme "ultra-radicalisée". Il s'agit d'une femme qui prônerait la pratique d'un islam fondamentaliste. Âgée de 25 ans, cette mère de deux enfants est originaire de Brest (Finistère). Elle s'est convertie à l'islam et s'est radicalisée. Elle porte le voile intégral et ne sort guère de chez elle.

Un alphabet crypté pour détourner les soupçons ?

À son domicile, les enquêteurs ont fait des découvertes très intéressantes. Outre des documents de propagande islamiste, ils ont retrouvé, sur des morceaux de papier, une sorte d'alphabet crypté. Un système de codage qui aurait pu lui permettre, par exemple, de communiquer par SMS sans éveiller les soupçons des services de renseignement. Aujourd'hui, les enquêteurs se demandent si elle n'a pas pris part, de près ou de loin, à ces projets d'attentat.

Le JT
Les autres sujets du JT
La résidence universitaire où habitait Sid Ahmed Ghlam, le suspect de l\'attentat déjoué à Paris, photographiée le 22 avril 2015.
La résidence universitaire où habitait Sid Ahmed Ghlam, le suspect de l'attentat déjoué à Paris, photographiée le 22 avril 2015. ( MAXPPP)