EN IMAGES. Attentat en Isère : le site visé par l'attaque entièrement bouclé

Un attentat terroriste a été perpétré vendredi matin à Saint-Quentin-Fallavier (Isère), à une trentaine de kilomètres au sud de Lyon.  

La France à nouveau frappée par le terrorisme islamiste. Un homme connu des services de renseignement, et interpellé par la police, est suspecté d'être l'auteur de l'attentat perpétré à Saint-Quentin-Fallavier (Isère), vendredi 26 juin. L'attaque, commise en milieu de matinée, a fait au moins un mort et deux blessés. 

>> Attentat dans l'Isère : suivez notre direct

Le suspect, qui pourrait avoir bénéficié de l'aide d'un complice, a visé une usine de gaz industriels. Le véhicule qu'il conduisait a percuté des bonbonnes de gaz, et provoqué une explosion. "L'intention ne fait pas de doute, c'est de provoquer une explosion. L'attaque est de nature terroriste", a réagi le chef de l'Etat, François Hollande.

Très rapidement, des dizaines de pompiers, gendarmes et policiers ont été déployés sur place. Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, s'est également rendu sur les lieux du drame.

19
Des pompiers interviennent aux abords de l'usine Air Products de Saint-Quentin-Fallavier (Isère), après un attentat, le 26 juin 2015. PHILIPPE DESMAZES / AFP
29
Peu de temps après l'attentat, de nombreuses équipes de secours ont été déployées sur place pour venir en aide aux victimes. PHILIPPE DESMAZES / AFP
39
Des dizaines de policiers ont également été dépêchés sur place, notamment pour sécuriser le site où a été perpétré l'attentat. PHILIPPE DESMAZES / AFP
49
Arrivée sur les lieux, la police a découvert le corps d'une victime, décapitée. Accrochée à un grillage près de l'usine où a été commis l'attentat, la tête était recouverte d'inscriptions en arabe, selon une source proche du dossier. MAXPPP
59
En déplacement dans le Rhône, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, s'est aussitôt rendu sur les lieux de l'attentat. PHILIPPE DESMAZES / AFP
69
La gendarmerie a également arrêté un suspect. L'homme, qui ne portait pas de papiers sur lui, a été "identifié", selon le président de la République, François Hollande. PHILIPPE DESMAZES / AFP
79
Un hélicoptère de la gendarmerie survole le site de l'attentat. MAXPPP
89
L'usine Air Products, visée par l'attentat, est un site classé Seveso. Les auteurs de l'attaque pourraient avoir eu l'intention de faire exploser ce site. MAXPPP
99
L'homme arrêté serait âgé de 35 ans, et habiterait la région lyonnaise. Selon "Le Dauphiné", la direction de l'enquête a été confiée à la police judiciaire de Lyon. MAXPPP