Attentat en Isère : le récit du drame

La France est de nouveau frappée par une attaque terroriste. Ce vendredi 26 juin, une usine de gaz située en Isère a été visée.

FRANCE 3
Ce vendredi 26 juin, un site classé Seveso, c'est-à-dire à risque a été la cible d'une attaque terroriste. Peu avant 10 heures, Yassin Salhi pénètre sans encombre dans le site très surveillé de l'usine d'Air Product, situé à Saint-Quentin-Fallavier en Isère. À l'intérieur, il lance son van sur des bonbonnes de gaz. Puis descends de son véhicule et tente d'ouvrir d'autres bonbonnes de gaz mais il est surpris par les pompiers qui l'immobilisent jusqu'à son arrestation par des gendarmes.

Macabre découverte

Dans le véhicule de Yassin Salhi, les enquêteurs découvrent un corps sans tête et font une macabre découverte. "Dans l'angle non couvert par les caméras a été découvert la tête de la victime accrochée au grillage de l'usine, encadrée par deux drapeaux qui comportent des mentions qui signifient la Chahada, donc la profession de foi" déclare François Molins, Procureur de la République de Paris. La victime, Hervé Cornara était âgé de 54 ans, il dirigeait la société de transport qui employait Yassin Salhi. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Le site de la société Air Products, à Saint-Quentin-Fallavier (Isère), le 26 juin 2015. 
Le site de la société Air Products, à Saint-Quentin-Fallavier (Isère), le 26 juin 2015.  (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)