VIDEO. Attentat en Isère : le fils de la victime dit n'avoir "rien vu venir"

Victime de l'attentat en Isère, Hervé Cornara a été retrouvé mort décapité. Son fils connaissait le suspect : il le décrit comme un individu "très gentil, très poli".

TF1

Le corps d'Hervé Cornara a été retrouvé décapité lors de l'attentat à Saint-Quentin-Fallavier (Isère). "On se dit que ce genre de choses ne peut arriver qu'aux autres, pas à nous, réagit son fils, Kevin, interrogé par TF1, samedi 27 juin. On se lève un matin, tout va bien, et en cinq minutes, notre vie change du tout au tout."

>> Attentat en Isère : suivez les hommages et les avancées de l'enquête dans notre direct

Kevin Cornara explique avoir appris la nouvelle à la radio. "J'avais quelques doutes, raconte-t-il. Et une fois qu'ils ont donné son prénom, j'ai tout de suite compris. Mon père était injoignable."

Le suspect, un individu "très aimable, très poli"

Le jeune homme travaillait dans l'entreprise de livraison géré par son père, comme le suspect de l'attentat, Yassin Sahli. Kevin Cornara le connaissait donc, mais explique "n'avoir rien vu venir" : il le décrit comme un individu "très gentil, toujours très souriant, très aimable, très poli".

Un hommage à son père a été rendu ce samedi dans sa commune de Fontaines-sur-Saône (Rhône), où ses voisins pleurent la mort d'un "enfant du quartier". Le maire, Thierry Pouzol, a invité les 200 habitants présents à respecter une minute de silence, avant d'aller déposer un bouquet de fleurs devant l'immeuble où résidait Hervé Cornara.

Une photo d\'Hervé Cornana, victime de l\'attentat en Isère, prise en juin 2014 à Fontaine-sur-Saône (Rhône).
Une photo d'Hervé Cornana, victime de l'attentat en Isère, prise en juin 2014 à Fontaine-sur-Saône (Rhône). (LES MARRONNIERS VOISINS D'EN HAUT / AFP)