Attaque en Isère : Yassin Salhi voulait-il se venger ?

Le suspect a évoqué un différend relationnel avec son patron, deux jours avant le meurtre.

FRANCE 2

Le terroriste présumé, Yassin Salhi, est sorti de son silence. Alors qu'il a été transféré en région parisienne, au siège de la sous-direction antiterroriste de la Police judiciaire, le suspect a commencé à se livrer aux enquêteurs.

Toutefois, ses motivations réelles restent troubles. Yassin Salhi a évoqué un différend relationnel avec son patron, qu'il aurait sauvagement assassiné, vendredi. Il aurait fait tomber une palette deux jours plus tôt et le ton serait alors monté entre les deux hommes.

Acte terroriste ?

En revanche, il nie toute implication dans un acte terroriste. Selon lui, il aurait juste cherché à maquiller son meurtre. Mais la mise en scène macabre de son acte laisse penser le contraire aux enquêteurs.

Par ailleurs, le jeune s'était également radicalisé il y a plusieurs années. Aujourd'hui, les enquêteurs cherchent désormais à savoir si le suspect est déjà parti en Syrie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Yassin Salhi, la tête recouverte d\'un drap, est escorté par deux policiers à Saint-Priest (Rhône), le 28 juin 2015.
Yassin Salhi, la tête recouverte d'un drap, est escorté par deux policiers à Saint-Priest (Rhône), le 28 juin 2015. (EMMANUEL FOUDROT / REUTERS)