Attentat à Nice : François Hollande est sur place

Revenu dans la nuit d'Avignon à Paris, François Hollande est arrivé vendredi midi, 15 juillet, à Nice (Alpes-Maritimes).

France 2

Il est un peu plus de minuit, ce vendre 15 juillet, quand François Hollande rentre d'Avignon vers Paris pour retrouver Manuel Valls dans la cellule de crise installée place Beauvau . Il prononce une allocution à 3h45 du matin : "Cette attaque, dont le caractère terroriste ne peut être nié, est encore une fois d'une violence absolue", dénonce-t-il. Le chef de l'Etat annonce, dans l'urgence, une nouvelle série de mesures comme le maintien de l'opération Sentinelle, l'appel à la réserve opérationnelle et la prolongation de trois mois de l'état d'urgence. Une prolongation dont le Parlement sera saisi la semaine prochaine.

Rencontre avec les victimes

Le président est arrivé à Nice vendredi midi. Hakim Abdelkhalek en direct de la ville des Alpes-Maritimes explique que le président s'est rendu au centre opérationnel départemental, où se trouve une grande partie des secours. Il doit ensuite se rendre à l'hôpital Pasteur pour rencontrer des blessées et des familles de victimes puis se rendre au palais préfectoral où tous les élus de la région sont arrivés. "À travers la ville de Nice, c'est toute la France qui a été visée et, à travers le 14 juillet, c'est la République qui a été touchée", souligne le journaliste de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande a prononcé un discours après l\'attaque au camion de Nice (Alpes-Maritimes), dans la nuit de jeudi à vendredi 15 juillet 2016.
François Hollande a prononcé un discours après l'attaque au camion de Nice (Alpes-Maritimes), dans la nuit de jeudi à vendredi 15 juillet 2016. (FRANCETV)