Attentat à la basilique de Nice : le suspect mis en examen pour assassinats en relation avec une entreprise terroriste et écroué

Le principal suspect de l'attentat qui a eu lieu à la basilique de Nice le 29 octobre dernier a été mis en examen et écroué lundi 7 décembre, annonce le parquet antiterroriste.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La basilique de Nice, où une attaque terroriste a eu lieu le 29 octobre 2020, faisant trois morts. (ARIE BOTBOL / HANS LUCAS / AFP)

Le suspect de l'attentat à la basilique Notre-Dame à Nice du 29 octobre dernier, a été mis en examen et placé en détention provisoire lundi 7 décembre, annonce le parquet national antiterroriste dans un communiqué. Brahim Aouissaoui est poursuivi pour "assassinats en relation avec une entreprise terroriste", "tentatives d’assassinats en relation avec une entreprise terroriste" et "participation à une association de malfaiteurs terroriste criminelle", détaille le communiqué.

Gravement blessé lors de son interpellation et testé positif au coronavirus, le Tunisien de 21 ans avait été transféré début novembre d'un hôpital niçois à un hôpital de la région parisienne. Son état de santé s'est amélioré récemment, permettant son interrogatoire par un juge d'instruction antiterroriste et sa mise en examen.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.