Attaque à Nice : un hommage particulièrement émouvant

La cérémonie d'hommage national rendue samedi 7 novembre aux victimes de l'attaque de Nice (Alpes-Maritimes) a été dominée par l'émotion des proches des trois victimes.

France 2

Présent à l'hommage rendu samedi 7 novembre aux victimes de l'attaque de Nice, survenue le 29 octobre, le journaliste Didier Brignand a fait le point sur la cérémonie pour le 13 Heures. "Les victimes sont toujours avec le Premier ministre et le maire de la ville. Un temps d'échange à l'écart après un hommage national particulièrement prenant et éprouvant pour les proches de Nadine Devillers, Simone Barreto Silva et Vincent Loquès. Dès le début de la cérémonie, des portraits ont été portés par leurs proches au son de leurs musiques préférées", a-t-il expliqué. 

Une médaille accordée à titre posthume

"Un moment particulièrement émouvant. Dans l'assistance, on a vu beaucoup de gens pleurer. Nice, ville déjà meurtrie par le terrorisme islamiste, a alors tiré trois coups de canon en leur hommage. Au nom du président de la République, elles ont reçu une médaille nationale aux victimes du terrorisme", a conclu Didier Brignand.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'hommage national aux victimes de l\'attentat de la basilique Notre-Dame de Nice (Alpes-Maritimes), le 7 novembre 2020. 
L'hommage national aux victimes de l'attentat de la basilique Notre-Dame de Nice (Alpes-Maritimes), le 7 novembre 2020.  (VALERY HACHE / POOL / AFP)