VIDEO. Attentats à Copenhague : Anne Hidalgo et Patrick Pelloux expriment leur soutien

La maire de Paris et l'urgentiste-chroniqueur de "Charlie Hebdo" se sont rendus au Danemark pour rendre hommage aux victimes des attentats de Copenhague.

FRANCE 3

L'écho des attentats parisiens résonne à Copenhague. Lundi 16 février, la maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, s'est rendue dans la capitale danoise, devant le centre culturel, pour rencontrer son homologue Frank Jensen et "témoigner de la solidarité des Parisiens", au lendemain des deux fusillades dans la capitale danoise.

"Il ne faut pas qu'on baisse les bras"

Accompagnée de son adjoint Patrick Klugman et du rabbin Moché Lewin, représentant le grand rabbin de France Haïm Korsia, la maire socialiste s'est rendue sur les lieux des attaques. "Lorsqu'il y a eu les attentats de Charlie Hebdo, les Danois, immédiatement, spontanément, se sont rassemblés devant l'ambassade de France au Danemark", a-t-elle souligné. "Je souhaite vraiment que tous les Parisiens aient la même générosité."

Le médecin-urgentiste Patrick Pelloux, chroniqueur de Charlie Hebdo, était lui aussi du déplacement. Et en a profité pour rappeler son engagement à ne pas se laisser intimider : "Il ne faut pas qu'on baisse les bras et qu'on ait peur", a-t-il martelé.

Le JT
Les autres sujets du JT
La maire de Paris, Anne Hidalgo, entourée du rabbin Moché Lewin (à gauche) et de l\'urgentiste Patrick Pelloux (à droite), dépose une gerbe de fleurs sur les lieux des attentats à Copenhague, le 16 février 2015 au Danemark. 
La maire de Paris, Anne Hidalgo, entourée du rabbin Moché Lewin (à gauche) et de l'urgentiste Patrick Pelloux (à droite), dépose une gerbe de fleurs sur les lieux des attentats à Copenhague, le 16 février 2015 au Danemark.  (HANNIBAL HANSCHKE / REUTERS)