Le quartier du tueur de Copenhague sous le choc

Omar El-Hussein, l'auteur présumé des attentats de Copenhague, vivait dans le quartier populaire de Norrebro. Ce lundi, certains habitants lui rendent hommage. Beaucoup d'autres condamnent.

Voir la vidéo
France 3

Norrebro, quartier populaire de Copenhague, est encore abasourdi ce lundi 16 février. C'est ici que vivait Omar El-Hussein, le Danois d'origine palestinienne qui est présenté comme l'auteur des attentats meurtriers de Copenhague. C'est aussi ici qu'il a été abattu par la police dimanche matin. Il venait d'ouvrir le feu sur les forces de l'ordre.
Dans le quartier, certains jeunes, qui refusent de parler aux médias, déposent des fleurs pour lui rendre hommage. Ces comportements choquent beaucoup d'habitants. "Il ne les mérite pas. C'est une honte", confie un homme à France 3.

"Il était malade"

Une jeune fille évoque le peu qu'elle savait d'Omar El-Hussein : "Je me souviens de quelqu'un de renfermé. (...) On ne connaissait pas grand-chose de sa vie. Il était très effacé".

L'homme était connu pour des faits de violence. Il était sorti de prison il y a seulement deux semaines. Pour les autorités, il a été influencé par l'islam radical.

La communauté musulmane de Norrebro, elle, redoute l'amalgame. Les condamnations sont nombreuses. "Il avait 22 ans. Il était malade. La prison, c'est le dernier endroit qu'il faut à ce genre de types. C'est là qu'ils se mettent à gamberger", assure un homme.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo diffusée le 15 février 2015 par la police, datant de 2013, et montrant Omar El-Hussein, auteur présumé des attentats commis à Copenhague (Danemark), le 14 février.
Une photo diffusée le 15 février 2015 par la police, datant de 2013, et montrant Omar El-Hussein, auteur présumé des attentats commis à Copenhague (Danemark), le 14 février. (DANISH POLICE)