Le lourd passé de l'auteur présumé des attentats de Copenhague

Depuis la capitale du Danemark, Olivier Martin fait le point sur l'enquête en cours sur l'auteur présumé des attentats du 14 et du 15 février. Ce dernier était connu des services de renseignements.

France 3

Deux attentats ont ensanglanté le Danemark, samedi 14 et dimanche 15 février. Ce lundi 16, on en sait plus sur l'auteur présumé des attaques, abattu par la police dimanche à l'aube.

"L'homme s'appelle Omar El-Hussein. Il est né au Danemark mais il est d'origine palestinienne. Il est connu pour des faits de violence. Selon un quotidien danois, il serait sorti de prison il y a deux semaines seulement. La police le décrit comme quelqu'un de dangereux, après qu'il a poignardé un jeune homme dans un train de banlieue. C'était en 2013", rapporte Olivier Martin.

Deux complices présumés inculpés

Selon l'envoyé spécial de France 3 à Copenhague, "le suspect était connu des services de renseignements pour sa radicalisation. On ignore par contre s'il a cherché, par le passé, à se rendre en Irak ou en Syrie. La police précise seulement qu'il a pu être influencé par la propagande de l’État islamique ou d'autres organisations terroristes".

Deux hommes, interpellés dimanche dans un cybercafé, ont été inculpés. Ils sont soupçonnés d'avoir fourni des armes à Omar El-Hussein.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo diffusée le 15 février 2015 par la police, datant de 2013, et montrant Omar El-Hussein, auteur présumé des attentats commis à Copenhague (Danemark), le 14 février.
Une photo diffusée le 15 février 2015 par la police, datant de 2013, et montrant Omar El-Hussein, auteur présumé des attentats commis à Copenhague (Danemark), le 14 février. (DANISH POLICE)