VIDEO. Attaques terroristes dans l'Aude : regardez l'intégralité de la conférence de presse du procureur François Molins

Le procureur s'est exprimé pour préciser les premiers éléments de l'enquête, après les attaques terroristes survenues à Trèbes et à Carcassonne, vendredi 23 mars. 

Voir la vidéo

Quelques heures après les attaques terroristes qui ont fait quatre morts et 15 blessés, dont deux grièvement, vendredi 23 mars, dans l'Aude, le procureur de la République de Paris, François Molins, a donné une conférence de presse. Revenant d'abord en détails sur le déroulement des faits, le magistrat a ensuite indiqué qu'une personne avait été placée en garde à vue pour complicité, en fin d'après-midi. Il s'agit d'"une proche qui partageait la vie" du tueur. 

François Molins a par ailleurs salué "l’héroïsme du colonel qui, au péril de sa vie, a fait le choix de pendre la place d’une otage." Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame est mort quelques heures plus tard à l'hôpital.

Le terroriste était fiché S depuis 2014

Concernant le profil de l'assaillant, Redouane Lakdim, 25 ans, tué lors de l'assaut, il était fiché S depuis 2014 en raison "de sa radicalisation [islamiste] et pour ses liens avec la mouvance salafiste", selon François Molins. Redouane Lakdim était auparavant connu de la justice pour des faits de droits communs.

Depuis 2010, il avait été condamné à plusieurs reprises pour des faits de petite délinquance (notamment pour détention d'armes et trafic de stupéfiants). Depuis 2016 et 2017, il faisait l'objet d'un "suivi effectif de la part des services de renseignement", lesquels n'avaient relevé "aucun signe précurseur pouvant laisser présager un passage à l’acte terroriste". 

Le procureur de la République de Paris, François Molins, donne une conférence de presse, vendredi 23 mars, à Trèbes (Aude). 
Le procureur de la République de Paris, François Molins, donne une conférence de presse, vendredi 23 mars, à Trèbes (Aude).  (FRANCEINFO)