Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Arnaud Beltrame, le sens du devoir

Le lieutenant-colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame, tué par le terroriste de Trèbes et de Carcassonne, a voué sa vie aux autres. "Envoyé spécial" retrace sa carrière.

En prenant la place d'une otage lors d'une attaque terroriste dans le Super U de Trèbes (Aude), ce lieutenant-colonel de gendarmerie mort des suites de ses blessures est devenu un héros. Son sacrifice a bouleversé la France : mais avant même ce 23 mars 2018, Arnaud Beltrame vouait sa vie aux autres.

"Envoyé spécial" retrace la carrière de cet officier auprès de ceux qui l’ont connu : de Saint-Cyr Coëtquidan à Bagdad, d’Avranches à Carcassonne, ses pairs comme ses amis témoignent. Très émus après sa disparition, tous disent leur admiration devant son courage, son engagement, sa bonne humeur aussi.

"Un homme d'action et de vérité"

Mais le gendarme de 44 ans avait une autre facette : il y a dix ans plus tôt, il avait vécu une conversion spirituelle et redécouvert la religion catholique dans une abbaye du Morbihan, non loin du village de sa famille. Son cousin parle de lui comme d'"un homme d'action et de vérité". Jusqu'à accepter la mort comme une évidence pour sauver une autre vie... le cheminement d'un homme guidé par le sens du devoir.

Un sujet de Pierre Monégier, Laura Aguirre de Carcer, Yvan Martinet, Virginie Vilar et Romain Boutilly, diffusé dans "Envoyé spécial" le 29 mars 2018.

Envoyé spécial. Arnaud Beltrame, le sens du devoir
Envoyé spécial. Arnaud Beltrame, le sens du devoir (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)