Cet article date de plus de six ans.

Jean-Luc Mélenchon annonce vouloir porter plainte contre Stéphane Poussier pour "apologie du terrorisme"

L'ancien candidat aux législatives pour La France insoumise s'est félicité dans un tweet de la mort du gendarme Arnaud Beltrame, tué dans l'attaque terroriste de Trèbes dans l'Aude.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Un gendarme installe un périmètre de sécurité devant le Super U de Trèbes (Aude), le 24 mars 2018. (IDRISS BIGOU-GILLES / HANS LUCAS)

"Lundi, la France insoumise veut porter plainte pour apologie du terrorisme contre Stéphane Poussier", a écrit Jean-Luc Mélenchon dans un tweet, dimanche 25 mars. L'ancien candidat aux législatives pour La France insoumise s'était félicité dans un tweet de la mort du gendarme Arnaud Beltrame lors de l'attaque terroriste de Trèbes. Il a été interpellé le même jour à 11h30 à son domicile de Dives-sur-Mer dans le Calvados et a été placé en garde à vue pour "apologie du terrorisme". 

L'ancien candidat aux législatives pour La France insoumise avait écrit sur Twitter : "À chaque fois qu'un gendarme se fait buter, et c'est pas tous les jours, je pense à mon ami Rémi Fraisse [jeune militant écologiste mort sur le site du barrage de Sivens en octobre 2014], là c'est un colonel, quel pied ! Accessoirement, un électeur de Macron en moins." Ces propos de Stéphane Poussier ont suscité l'indignation et fait l'objet d'une condamnation unanime, notamment dans les rangs de La France insoumise. Le syndicat Unité SGP Police-FO a condamné fermement ces propos et dénoncé "une salve de tweets ignobles se félicitant de sa mort".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.