Cet article date de plus de quatre ans.

Hommage aux victimes civiles à Trèbes : le chagrin des familles et de tout un village

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Hommage aux victimes civiles à Trèbes : le chagrin des familles et de tout un village
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les trois victimes civiles des attaques survenues le 23 mars dernier ont fait l'objet d'un hommage émouvant à Trèbes, dans l' Aude.

Ce jeudi 29 mars, le silence règne devant les trois cercueils des victimes civiles des attentats du 23 mars : Jean Mazières, 61 ans, Christian Medves, 50 ans et Hervé Sosna, 65 ans. Trois familles réunies par un même drame sur la place d'armes. Le fils de Jean Mazières est transi d'émotion, soutenu par le Premier ministre. Son père, viticulteur retraité, fut la première victime du terroriste. Arrivent ensuite, roses blanches à la main, la fille et l'épouse de Christian Medves. Enfin, les proches d'Hervé Sosna, maçon à la retraite, lui rendent hommage.

Hommage ému de tout le village

Les trois familles endeuillées ont pu compter sur le soutien de tout un village. Le temps des obsèques et du deuil arrive, l'église de Trèbes (Aude) est trop petite pour accueillir tout le monde, l'une des cérémonies sera suivie sur écran géant. Une journée d'hommage à trois Français ordinaires frappés par le terrorisme.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.