DIRECT. Attaques terroristes dans l'Aude : la garde à vue des deux proches de Radouane Lakdim prolongée

La petite ville de Trèbes dans l'Aude s'est recueillie, dimanche, à la mémoire des quatre victimes abattues par Radouane Lakdim.

Un gendarme passe devant le Super U de Trèbes (Aude), samedi 24 mars 2018, au lendemain d\'une prise d\'otage menée par un terroriste jihadiste.
Un gendarme passe devant le Super U de Trèbes (Aude), samedi 24 mars 2018, au lendemain d'une prise d'otage menée par un terroriste jihadiste. (MAXPPP)
Ce qu'il faut savoir

La garde à vue des deux proches de Radouane Lakdim interpellés après les attaques terroristes dans l'Aude a été prolongée dimanche 25 mars, a appris franceinfo de source judiciaire. Un mineur de 17 ans a été interpellé dans la nuit de vendredi à samedi. Vendredi soir, une jeune femme de 18 ans, compagne de Radouane Lakdim, avait également été arrêtée. Les deux gardés à vue n'ont pas fait valoir leur droit au silence. Cette garde à vue peut durer jusqu'à 96 heures.

Arnaud Beltrame est mort poignardé. Le gendarme, qui s'est substitué à une otage dans le Super U de Trèbes (Aude), est mort des suites de blessures infligées par un couteau au niveau du cou, a appris franceinfo dimanche 25 mars de source judiciaire. Le lieutenant-colonel a également été blessé par balles, mais ces blessures n'étaient pas létales, ajoute cette source.

Le patron de la gendarmerie salue la mémoire d'Arnaud Beltrame. "Le lieutenant-colonel est allé jusqu'au bout de son engagement, en cela la gendarmerie nationale est fière de ce qu'il a fait, fière d'avoir compté Arnaud Beltrame dans ses rangs. Son exemple doit nous inspirer au quotidien dans le service que nous rendons au service de la population et de nos concitoyens." Le patron des gendarmes, Richard Lizurey, s'est rendu  Carcassonne pour "partager l'immense tristesse" mais aussi la "fierté" de la gendarmerie après "l'acte héroïque" du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, qui s'est substitué à une otage dans l'attentat de Trèbes (Aude).

"L'heure n'est qu'à la compassion". Plus tôt, l'évêque de Carcassonne et Narbonne a présidé une messe dans l'église de Trèbes. "L'heure n'est qu'à la prière et à la compassion. Puissent de tels événements nous permettre de trouver le courage pour refonder une société où ils ne seraient plus possibles", a déclaré l'évêque Alain Planet. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #AUDE

23h03 : Avant de quitter ce live, faisons un dernier point sur l'actualité :

Le gendarme Arnaud Beltrame est mort après avoir reçu des coups de couteau au cou, a appris franceinfo de source judiciaire. Quant à la garde à vue des deux proches du terroriste Radouane Lakdim, elle a été prolongée.

A Mayotte, Ramlati Ali, la candidate soutenue par LREM, est réélue face au candidat LR, pour lequel Marine Le Pen avait appelé à voter. Notre article est à lire ici.

Carles Puigdemont, sous le coup d'un mandat d'arrêt européen lancé par l'Espagne, a été arrêté par la police allemande à la frontière avec le Danemark. L'ex-président catalan sera présenté au parquet demain.

La faculté de droit et sciences politiques de Montpellier restera fermée demain, à la suite des agressions de plusieurs étudiants dans la nuit de jeudi à vendredi.

Pour la dernière course de la saison, Martin Fourcade a fini loin (19e place) du vainqueur Maxim Tsvetkov. Le Français récupère néanmoins le petit globe de la spécialité, après celui de la poursuite hier.

22h44 : "Arnaud ne supportait pas la médiocrité."

La mère d'Arnaud Beltrame, ce gendarme qui a succombé à ses blessures après avoir échangé sa vie contre celle d'une employée du supermarché de Trèbes, lui rend hommage sur LCI. "Il voulait toujours aller plus vite, plus loin, plus fort. C'était sa raison de vivre", raconte-t-elle.

22h16 : Jean-Luc Mélenchon annonce sur Twitter qu'il va porter plainte demain contre Stéphane Poussier pour "apologie du terrorisme". Cet ancien candidat aux législatives pour La France insoumise s'était félicité dans un tweet de la mort du gendarme Arnaud Beltrame. Il a été placé en garde à vue depuis.

21h56 : La ville d'Alès (Gard) annonce sur Twitter qu'elle va rebaptiser l'un de ses squares en hommage au gendarme Arnaud Beltrame.

21h18 : Que s'est-il passé à l'intérieur du supermarché de Trèbes vendredi midi ? Voici le récit, heure par heure, de la prise d'otage en vidéo.




(FRANCE 2)

20h27 : 20 heures à la pendule. Avant de passer à table, voici l'essentiel de l'actualité :

Le gendarme Arnaud Beltrame est mort après avoir reçu des coups de couteau au cou, a appris franceinfo de source judiciaire. Quant à la garde à vue des deux proches du terroriste Radouane Lakdim, elle a été prolongée.

Carles Puigdemont, sous le coup d'un mandat d'arrêt européen lancé par l'Espagne, a été arrêté par la police allemande à la frontière avec le Danemark. L'ex-président catalan sera présenté au parquet demain.

La faculté de droit et sciences politiques de Montpellier restera fermée demain, à la suite des agressions de plusieurs étudiants dans la nuit de jeudi à vendredi.

Pour la dernière course de la saison, Martin Fourcade a fini loin (19e place) du vainqueur Maxim Tsvetkov. Le Français récupère néanmoins le petit globe de la spécialité, après celui de la poursuite hier.

19h30 : Il s'agit d'un mineur de 17 ans et la compagne du terroriste. Ils avaient été interpellés quelques heures après les attaques. Les deux individus n'ont pas fait valoir leur droit au silence. Ils parlent durant cette garde à vue qui peut durer jusqu'à 96 heures.

19h29 : La garde à vue des deux proches de Radouane Lakdim a été prolongée, a appris franceinfo de source judiciaire.

19h23 : L'autopsie a également révélé que le lieutenant-colonel avait été touché par balles.Arnaud Beltrame avait remplacé une otage lors de la prise d'otages au Super U de Trèbes. Le terroriste était armé d'une arme de poing de calibre 7.65 et d'un couteau de chasse. Des explosifs artisanaux ont également été retrouvés dans le magasin.

19h27 : Le gendarme Arnaud Beltrame est mort après avoir reçu des coups de couteau au cou, a appris franceinfo de source judiciaire. Suivez notre direct.

19h17 : Cher @anonyme, nous savons seulement pour le moment qu'il a été placé en garde à vue pour "apologie du terrorisme". Vous trouverez tous les éléments dans notre article



(TWITTER)

19h16 : pouvez-vous nous dire ce qu'il advient pour le sinistre M.Poussier, suite à ses propos ?Merci

18h11 : Pas vraiment, . Radouane Lakdim a été naturalisé en 2004, à l'âge de 12 ans, car son père était devenu français. Il n'est fiché S que dix ans plus tard. Cet article vous explique tout ceci très clairement.

18h10 : le terroriste était fiché S en 2014 puis naturalisé en 2015 ? Est-ce exact ?

17h25 : Que s'est-il passé à l'intérieur du supermarché de Trèbes ? Voici le récit, heure par heure, de la prise d'otage en vidéo.




(FRANCE 2)

16h40 : Bonjour, a t on une date pour l’hommage national à Arnaud Beltrame ?

15h17 : Que s'est-il passé dans le huis clos du Super U de Trèbes ? Eléments de réponse grâce à France 2.

14h08 : Après les attaques jihadistes de l'Aude, l'ex-Premier ministre Manuel Valls plaide sur BFMTV pour une "interdiction du salafisme" et il évoque une éventuelle "rétention administrative" des fichés S les plus dangereux, une proposition défendue par le président de Les Républicains Laurent Wauquiez.

14h03 : "Le lieutenant-colonel est allé jusqu'au bout de son engagement, en cela la gendarmerie nationale est fière de ce qu'il a fait, fière d'avoir compté Arnaud Beltrame dans ses rangs. Son exemple doit nous inspirer au quotidien dans le service que nous rendons au service de la population et de nos concitoyens."

Le patron des gendarmes Richard Lizurey est actuellement à Carcassonne pour "partager l'immense tristesse" mais aussi la "fierté" de la gendarmerie après "l'acte héroïque" du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame qui a perdu la vie dans l'attentat de Trèbes.

13h27 : Le directeur général de la gendarmerie nationale, s'est rendu à la caserne du groupement de l'Aude ce matin à Carcassonne. Une visite pour rendre hommage à toute une profession, en deuil après le décès du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame dans l'attentat du supermarché de Trèbes. Les précisions de France 3 Occitanie.

(Préfecture de l'Aude)

13h18 : Fleurs, petits mots, dessins ou appels téléphoniques : les gendarmeries reçoivent partout en France des hommages au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, mort après s'être livré à l'assaillant pour sauver une otage du supermarché à Trèbes (Aude).

(MAXPPP)

12h59 : Retour en images sur le premier hommage rendu aux victimes des attentats de vendredi, ce matin, en l'église Saint-Etienne de Trèbes.

(FRANCE 3)

12h24 : Sur Twitter, Donald Trump estime que la "France rend hommage à un grand héros", en référence au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, mort après s'être offert au terroriste comme otage dans le supermarché de Trèbes.

11h59 : La messe en hommage des victimes des attentats de vendredi se termine à l'église Saint-Etienne de Trèbes. Le prêtre Philippe Guitart annonce une veillée de prières pour jeudi.

11h45 : Silence et émotion à l'extérieur de l'église Saint-Etienne de Trèbes, où se trouve Benjamin Illy, reporter de franceinfo.

11h38 : Drapeaux en berne, dépôts de fleurs, rue baptisée à son nom... Les hommages au gendarme Arnaud Beltrame se multiplient. Nous vous les résumons dans cet article.



(MINISTERE DE L'INTERIEUR)

11h29 : L'office se poursuit en l'église Saint-Etienne de Trèbes, en hommage aux quatre personnes mortes dans les attentats de vendredi, dont le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, mort après s'être livré en otage.

11h17 : Revenant sur l'acte héroïque du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame mort après avoir pris la place d'un otage, le prêtre Philippe Guitart estime qu'"il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu'on aime. Il incarne cette image de Dieu qui vient donner sa vie pour l'humanité entière."

12h00 : "Ce qui est très beau et nous fait avancer, c'est que la communauté musulmane de Trèbes s'associe à notre peine et c'est ensemble que nous allons être proches des victimes et de leurs familles."

Le prêtre Philippe Guitart, qui préside l'hommage aux victimes des attaques terroristes de l'Aude, veut délivrer un "message de paix" : "Il faut aider les gens à apprendre à vivre ensemble, pas malgré leurs différences, mais avec leurs différences", a-t-il expliqué à franceinfo.

La tristesse et le recueillement à #Trèbes. Messe en hommage aux victimes. Beaucoup de monde. Pas assez de place dans l'église #franceinfo








11h05 : La messe à la mémoire des quatre personnes décédées dans les attentats de vendredi est célébrée en ce moment dans l'église Saint-Etienne de Trèbes par l'évêque de Carcassonne et de Narbonne. Vous pouvez regarder la cérémonie sur le site de France 3 Occitanie.



(Julianne Paul / France 3 Occitanie)

10h50 : "Est-ce que l'entourage de Radouane Lakdim savait ? Il y a beaucoup de silence. On ne peut pas être silencieux lorsqu'on a des indices sur quelqu'un. Et je suis convaincu que dans l'entourage de Radouane Lakdim, il y avait des indices."

Le vice-président de la commission de la défense nationale et des forces armées à l'Assemblée nationale estime sur franceinfo que la radicalisation de Radouane Lakdim, auteur des attaques de vendredi, aurait pu être détectée.

10h41 : Au premier rang, dans l'église Saint-Etienne, le maire de Trèbes, Eric Ménassi, et son épouse Samia, directrice du Super U attaqué vendredi.



10h54 : La messe en hommage aux quatre tués et aux trois blessés des attaques de l'Aude va commencer dans l'église Saint-Etienne de Trèbes. "Merci à vous tous qui partagez notre peine", dit un paroissien, lors de l'ouverture de l'office.




10h11 : L'évêque de Carcassonne et Narbonne préside une messe à partir de 10h30 en l'église Saint-Etienne de Trèbes, en hommage aux quatre tués et aux trois blessés des attaques de l'Aude.

09h35 : L'hommage unanime rendu au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, officier de gendarmerie est tombé en "héros" sous les balles de l'assaillant après s'être livré à la place d'une otage du Super U, fait la une de vos quotidiens ce matin.