Attentats dans l'Aude : la compagne de Radouane Lakdim a été mise en examen pour association de malfaiteurs terroriste

La jeune femme de 18 ans a été incarcérée dans la foulée de sa mise en examen. 

Des policiers présents dans la cité Ozanam, à Carcassonne, où habitait le terroriste des attentats de l\'aude, le 23 mars 2018. 
Des policiers présents dans la cité Ozanam, à Carcassonne, où habitait le terroriste des attentats de l'aude, le 23 mars 2018.  (ERIC CABANIS / AFP)

L'information est tombée en milieu de soirée. Mardi 27 mars, la compagne de Radouane Lakdim, le tueur de Carcassonne et Trèbes (Aude), a été mise en examen pour association de malfaiteurs terroriste en vue de préparer des "crimes d'atteintes aux personnes", a appris franceinfo. Elle a été incarcérée dans la foulée dans l'attente qu'un juge statue sur sa détention. Marine P., 18 ans, interpellée et mise en garde à vue vendredi, avait été présentée à un juge d'instruction en début de soirée. 

Convertie à l'islam à 16 ans, elle faisait l'objet d'une fiche "S" mais n'avait pas antécédents judiciaires. Elle présente "tous les signes d'une radicalisation", avait déclaré lundi le procureur de la République François Molins. La jeune femme avait ainsi crié "Allah akbar" lors de son interpellation. Interrogée par BFMTV, sa soeur a nié le portrait qui est dressé de Marine P. "Je vivais tous les jours avec elle, il n'y avait aucun propos [montrant une] radicalisation. Je connais ma sœur, si javais vu un changement, je lui aurais dit : 'qu'est-ce qu'il t'arrive ?'"