Attaques terroristes dans l'Aude : l'émotion des forces de l'ordre

Le journaliste Arnaud Comte se trouve en direct de Carcassonne (Aude) où le directeur général de la Gendarmerie nationale, Richard Lizurey, vient soutenir ses troupes ce dimanche 25 mars, après les attentats auxquels elles ont été confrontées.

France 2

Victime des attentats survenus dans l'Aude, le lieutenaut-colonel Arnaud Beltrame a donné sa vie pour sauver celle d'une otage. Le directeur général de la Gendarmerie nationale, Richard Lizurey, s'est déplacé à Carcassonne (Aude) pour soutenir ses troupes. "Le plus haut gradé de la gendarmerie nationale est arrivé aux alentours de 9h30 à Carcassonne. Il s'est d'abord longuement entretenu avec une soixantaine de gendarmes, les hommes du lieutenaut-colonel Beltrame", relate Arnaud Comte en direct sur place.

Un entretien avec la femme du lieutenaut-colonel Beltrame

Richard Lizurey s'est ensuite rendu à l'hôpital de Carcassonne où il a rencontré un des membres du GIGN qui a été blessé lors de l'assaut donné sur le Super U. "Il a également rencontré dans une chambre à côté le CRS qui est toujours hospitalisé, celui qui a été blessé à l'épaule par le tireur. Cet après-midi, le directeur général de la gendarmerie nationale s'entretiendra dans la plus stricte intimité avec l'épouse du lieutenaut-colonel Arnaud Beltrame avant de se rendre à l'antenne toulousaine du GIGN", explique le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le directeur général de la gendarmerie nationale Richard Lizurey (à droite) rend hommage au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, qui s\'est substitué à une otage dans l\'attentat de Trèbes, dimanche 25 mars 2018 à Carcassonne (Aude).
Le directeur général de la gendarmerie nationale Richard Lizurey (à droite) rend hommage au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, qui s'est substitué à une otage dans l'attentat de Trèbes, dimanche 25 mars 2018 à Carcassonne (Aude). (ERIC CABANIS / AFP)