Attaques terroristes dans l'Aude : la compagne de Radouane Lakdim entendue par la DGSI

La compagne du terroriste Radouane Lakdim est entendue par les enquêteurs des services de renseignement, dans les Hauts-de-Seine. Elle déclare ne pas être associée aux attentats.

Cette vidéo n'est plus disponible

Elle est désormais entendue dans les locaux des services de renseignements. La compagne de l'auteur des attaques du 23 mars dans l'Aude. La jeune femme de 18 ans fichée S était connue des autorités pour radicalisation. "Elle indique s'être convertie à l'âge de 16 ans, explique le procureur de la République de Paris, et présente tous les signes d'une radicalisation." La jeune femme et Radouane Lakdim ne communiquaient plus par téléphone depuis janvier, mais ils ont pu continuer à échanger via des messageries cryptées.

Quelle implication ?

La jeune femme conteste avoir été associée à la préparation de l'attaque. Mais un message publié quelques heures avant l'attaque intrigue les enquêteurs. "Elle a posté, à 6 heures du matin, une sourate indiquant que les mécréants étaient promis à l'enfer", précise le procureur. La jeune femme n'avait pas d'antécédent judiciaire, sa garde à vue pourrait se poursuivre jusqu'à jeudi 29 mars.

Le JT
Les autres sujets du JT
Redouane Lakdim (photo non datée). 
Redouane Lakdim (photo non datée).  (DR)