Attaques terroristes dans l'Aude : "héros", "bravoure","sacrifice"... La France rend hommage au gendarme Arnaud Beltrame

Arnaud Beltrame est "tombé en héros", a salué le président de la République. Les drapeaux de la gendarmerie seront mis en berne.

Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, tué dans l\'attaque terroriste de Trèbes (Aude), le 23 mars 2018.
Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, tué dans l'attaque terroriste de Trèbes (Aude), le 23 mars 2018. (GENDARMERIE NATIONALE)

"Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame nous a quittés." Il n'est pas encore 6 heures du matin, samedi 24 mars, quand le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, annonce la terrible nouvelle. "Mort pour la patrie. Jamais la France n’oubliera son héroïsme, sa bravoure, son sacrifice." La veille, le gendarme s'était offert au terroriste comme otage dans le supermarché de Trèbes (Aude). Sa mort, quelques heures plus tard, a endeuillé la France.

Arnaud Beltrame est "tombé en héros", a salué le président de la République, Emmanuel Macron. Il "mérite respect et admiration de la nation tout entière", a-t-il ajouté, dans un communiqué. "Hommage à un homme d'honneur, pensées pour son épouse et ses proches, solidarité avec ses camarades", a écrit le Premier ministre, Edouard Philippe, sur Twitter. En quelques heures, une grande partie de la classe politique a rendu hommage à ce "héros".

Un "héros français"

Le président des Républicains, Laurent Wauquiez, a honoré un "héros français". L'ancien candidat du PS à la présidentielle Benoît Hamon s'est, de son côté, "incliné devant la bravoure et le sacrifice d'Arnaud Beltrame"

"Toutes nos pensées vont vers ses proches, tout notre respect aux forces de l’ordre qui risquent leur vie pour nous protéger", a tweeté Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes.

"Au nom de la représentation nationale, j’adresse mes plus sincères condoléances à la famille, aux proches et aux collègues du lieutenant-colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame et la plus haute reconnaissance pour son acte héroïque face à la barbarie", a déclaré François de Rugy, président de l'Assemblée nationale.

Les drapeaux de la gendarmerie en berne

"Je m'incline devant le courage, le sens du sacrifice et l'exemplarité de cet officier qui a donné sa vie pour la liberté des otages, a tweeté Richard Lizurey, directeur général de la Gendarmerie nationale. L'ensemble des drapeaux et étendards de la gendarmerie sera mis en berne aujourd'hui."

Sur les réseaux sociaux, des centaines d'anonymes ont aussi salué la mémoire du lieutenant-colonel Beltrame. Son nom fait aussi la une de nombreux médias étrangers.