Cet article date de plus de trois ans.

Attaques dans l'Aude : le gendarme qui a pris la place d'un otage est grièvement blessé

Un lieutenant-colonel de gendarmerie, Arnaud Beltrame, s'est volontairement substitué à une otage que le terroriste tenait et il est resté avec lui. Il a été grièvement blessé par le terroriste, ce qui a déclenché l'intervention du GIGN.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, grièvement blessé dans les attaques de Trèbes (Aude) et décédé le 24 mars 2018, est ici photographié le 13 décembre 2017.  (MAXPPP)

Gérard Collomb et Emmanuel Macron ont salué son "héroïsme". Un gendarme, le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, est rentré volontairement, vendredi 23 mars, dans le supermarché attaqué par un terroriste à Trèbes (Aude), en échange de la libération de la dernière otage du terroriste. "Il a sauvé des vies et fait honneur à notre pays. Il lutte actuellement contre la mort", a déclaré le président de la République. 

>> Prise d'otages dans l'Aude : suivez la situation en direct

Selon le ministre de l'Intérieur, ce lieutenant-colonel "avait laissé son téléphone ouvert sur la table", permettant aux gendarmes d'entendre ce qu'il se passait dans les locaux. "C'est quand nous avons entendu des coups de feu que le GIGN est intervenu", a précisé Gérard Collomb. L'assaillant a été abattu et le gendarme, son dernier otage, a été retrouvé blessé. Deux autres militaires du GIGN ont été blessés au cours de l'assaut, selon les informations de franceinfo. Selon une source de la gendarmerie à France Inter, le lieutenant-colonel a été évacué par hélicoptère.

Un courage salué par l'ensemble de la classe politique

Comme le raconte La Dépêche du Midi, cet officier avait organisé en décembre 2017 un exercice attentat dans la cité audoise. Le scénario était "une tuerie de masse dans un supermarché". "On veut être au plus proche des conditions réelles", expliquait-il au quotidien local. Avant d'être affecté à Carcassonne (Aude), Arnaud Beltrame est passé par Avranches (Manche) et le ministère de l'Ecologie, rapporte La Manche Libre. Ce Breton a été fait chevalier de l'ordre national du Mérite en mai 2012

Son courage a été salué sur Twitter par des leaders politiques de tous bords.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.