Cet article date de plus de six ans.

Attaques dans l'Aude : les proches du terroriste parlent

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
carcassonne enquete
carcassonne enquete carcassonne enquete (France 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2

Les gardes à vue de deux proches du terroriste de Trèbes sont prolongées. Sa compagne, fichée S, doit être transférée ce lundi 26 mars au siège de la DGSI en région parisienne.

Ce lundi matin, la compagne et le meilleur ami de Radouane Lakdim sont toujours en garde à vue à l'hôtel de police de Carcassonne (Aude), d'où s'exprime l'envoyé spécial de France 2 Arnaud Comte. Les deux suspects ne se murent pas dans le silence. ils parlent aux enquêteurs, qui essaient de retracer le parcours de l'assaillant et d'établir d'éventuelles preuves d'une quelconque complicité.

Un attentat prémédité

Les enquêteurs ont acquis la certitude que Radouane Lakdim avait préparé son passage à l'acte à Trèbes. Il était prémédité puisqu'ont été retrouvés notamment dans le supermarché trois engins explosifs artisanaux qui n'ont pas pu être fabriqués du jour au lendemain. A son domicile a également été retrouvé un testament dans lequel l'homme fait allusion à Daech. Enfin, l'autopsie du corps du lieutenant-colonel Beltrame révèle qu'il a été tué par un coup de couteau au visage.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.