Attaques dans l'Aude : "Il faut aider les gens à apprendre à vivre ensemble avec leurs différences", plaide l'abbé Philippe Guitart

Le curé Philippe Guitart qui préside la messe à Trèbes en hommage aux victimes des attaques dans l'Aude a salué dimanche sur franceinfo le fait que "la communauté musulmane de Trèbes s'associe à notre peine".

Une messe en hommage aux victimes des attaques dans l\'Aude, dans l\'église Saint-Étienne à Trèbes, dimanche 25 mars.
Une messe en hommage aux victimes des attaques dans l'Aude, dans l'église Saint-Étienne à Trèbes, dimanche 25 mars. (ERIC CABANIS / AFP)

La messe en hommage aux victimes des attaques terroristes de l'Aude a débuté à 10h30 dimanche 25 mars en la paroisse Saint-Étienne de Trèbes. Le curé Philippe Guitart qui préside la cérémonie veut délivrer un "message de paix" deux jours après les attaques qui ont fait quatre morts et 15 blessés. "Il faut aider les gens à apprendre à vivre ensemble, pas 'malgré' leurs différences, mais 'avec' leurs différences", a-t-il expliqué à franceinfo.

"Nous allons être proches des victimes"

"Ce qui est très beau et nous fait avancer, c'est que la communauté musulmane de Trèbes s'associe à notre peine et c'est ensemble que nous allons être proches des victimes et de leurs familles", a salué l'abbé Philippe Guitart.

Revenant sur l'acte héroïque du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame mort après avoir pris la place d'un otage, le curé a estimé qu'"il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu'on aime. Il incarne cette image de Dieu qui vient donner sa vie pour l'humanité entière."