VIDEO. François Hollande accuse le groupe Etat islamique d'avoir commis "un acte de guerre"

Le président de la République s'est exprimé samedi matin, au lendemain des attentats qui ont visé la France, pour décréter un deuil national de trois jours et annoncer la convocation du Congrès.

FRANCETV INFO

François Hollande s'est adressé aux Français lors d'une allocution télévisée, samedi 14 novembre, quelques heures après que des attentats terroristes aient ensanglanté Paris et la Seine-Saint-Denis. Le président de la République a dénoncé la "barbarie absolue" de ces attaques qui ont fait au moins 128 morts vendredi soir, évoquant 'un acte de guerre préparé, organisé, planifié de l'extérieur et avec des complicités intérieures, que l'enquête permettra d'établir".

"Je vous appelle à cette unité indispensable"

Il a ensuite désigné sans ambiguïté les responsables de ces attaques : "une armée terroriste, Daech". C'est la première fois qu'une source officielle désigne le groupe jihadiste de l'Etat islamique comme se cachant derrière ces attentats meurtriers. Le chef de l'Etat a également décrété un "deuil national de trois jours",et annoncé la convocation du Congrès, lundi, à Versailles (Yvelines).

Il a enfin appelé les Français à "l'unité", au "rassemblement" et au "sang-froid" : "Ce que nous défendons, c'est notre patrie, mais c'est bien plus que cela, ce sont les valeurs d'humanité et la France saura prendre ses responsabilités. Je vous appelle à cette unité indispensable."

Le président François Hollande à l\'Elysée, le 14 novembre 2015.
Le président François Hollande à l'Elysée, le 14 novembre 2015. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)