VIDEO. Attentats de Paris : la minute de silence huée à la prison de Fresnes

Une vidéo diffusée sur YouTube montre que la minute de silence a été conspuée à la maison d'arrêt de Fresnes (Val-de-Marne). Des incidents confirmés par un surveillant pénitentiaire de la prison.

faitsdivers

La minute de silence après les attentats de Paris a été huée, conspuée, à la maison d'arrêt de Fresnes (Val-de-Marne), lundi 16 novembre. Une vidéo (non authentifiée) de la scène a été diffusée sur YouTube : elle est intitulée "La minute de silence pour les attentats à la prison de Fresnes". Repérée par L'Express, la vidéo montre ce qui ressemble à la cour de sport de la maison d'arrêt et on peut y entendre des cris, des sifflets et des manifestations de joie.

"Rien ne prouve que la scène se soit bien déroulée pendant la minute de silence et donc que les détenus ne respectaient pas l'hommage aux victimes", écrit L'Express sur son site internet. Mais l'hebdomadaire a contacté Yoan Karar, surveillant pénitentiaire et délégué syndical FO à la prison de Fresnes, qui a confirmé les faits. La minute de silence "a bien été huée", dit-il.

"Là, c'est plus compliqué à gérer"

Présent lundi midi, Yoan Karar explique que ses collègues et lui "n'étaient pas vraiment étonnés" par les sifflets car "c'était déjà la même chose lors de la minute de silence pour Charlie Hebdo", après les attentats de janvier. Il ajoute : "Par contre, je ne pourrais pas vous dire si le vacarme venait du côté des détenus radicalisés ou des conventionnels."

Toutefois, le délégué syndical s'inquiète de la radicalisation des détenus à la prison de Fresnes. Selon lui, elle "augmente avec le temps". "Il y a toujours eu des mouvances dans les prisons. Mais là, c'est plus compliqué à gérer", explique Yoan Karar, citant par exemple "de plus en plus" d'appels à la prière.

L\'intérieur de la maison d\'arrêt de Fresnes (Val-de-Marne), le 13 janvier 2015.
L'intérieur de la maison d'arrêt de Fresnes (Val-de-Marne), le 13 janvier 2015. (MATTHIEU ALEXANDRE / AFP)