VIDEO. Attaque au Bataclan : la fuite des spectateurs filmée par un témoin

Un journaliste du "Monde" a filmé des spectateurs en train de fuir la salle de concert sous les tirs des terroristes qui ont ouvert le feu sur le public.

LeMonde

Face à ce qu'il voit sous ses yeux, l'homme qui filme est incrédule et crie sans cesse : "Mais qu'est-ce qui se passe ?" Daniel Psenny, journaliste au Monde, a assisté à la fuite de spectateurs du Bataclan, à Paris, alors que des terroristes armés étaient en train d'ouvrir le feu sur le public, l'un des événements de la série d'attaques terroristes qui a frappé la France vendredi 13 novembre.

Comme l'explique Le Monde, c'est depuis sa fenêtre que le reporter a filmé la scène avec son téléphone portable : on y voit des personnes apeurées, fuyant en appelant à l'aide, enjambant des corps amoncelés devant une issue de secours. Aux fenêtres du bâtiment, des spectateurs tentent de fuir. Dans la rue, un homme traîne à la hâte une autre personne inconsciente, laissant une traînée de sang sur le bitume.

"Comme un pétard qui explosait dans mon bras"

Daniel Psenny n'en est pas sorti indemne. Le journaliste est descendu dans la rue pour porter secours à un blessé. "Il y avait un homme allongé sur le trottoir. Avec un autre homme que je n’ai pas revu après, on l’a tiré pour le mettre à l’abri dans le hall. J’ai dû prendre la balle à ce moment-là. Je ne sais plus, j’ai une absence. Mais je me souviens avoir senti comme un pétard qui explosait dans mon bras gauche, et j’ai vu que ça pissait le sang. Je pense que le tireur était à la fenêtre du Bataclan."

Le journaliste a ensuite passé plusieurs heures à attendre dans l'appartement de voisins que le Raid intervienne et vienne les chercher. Samedi matin, Daniel Psenny attendait d'être opéré.

Un extrait d\'une vidéo publiée par \"Le Monde\", montrant la fuite des spectateurs du Bataclan, salle de concert attaquée par des terroristes, vendredi 13 novembre.
Un extrait d'une vidéo publiée par "Le Monde", montrant la fuite des spectateurs du Bataclan, salle de concert attaquée par des terroristes, vendredi 13 novembre. (LE MONDE / FRANCE 2)