Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Afflux de candidats dans la police et la gendarmerie depuis les attentats

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Afflux de candidats dans la police et la gendarmerie depuis les attentats
Tiphaine Pioger, Swanny Thiebaut, Clément Le Goff / France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les gendarmes ont reçu 50% de candidatures en plus depuis novembre. Une agmentation de plus de 200% pour entrer dans la police.

Si l'on savait que les centres d'information et de recrutement de l'armée faisaient le plein, partout en France, mais le phénomène est le même dans ceux de la gendarmerie et de la police. France 2 est allé le constater dans un centre de recrutement de la gendarmerie de Montpellier (Hérault), mercredi 30 décembre, où une dizaine de candidats sont venus s'engager. Les gendarmes ont reçu 50% de candidatures en plus depuis novembre. Une augmentation de plus de 200% pour entrer dans la police. 

"Je veux me rendre utile"

Mathieu Santos, 20 ans, a pris sa décision après les attentats du 13 novembre dernier. "Je me suis senti impuissant, je me suis dit que s'il s'est produit quelque chose comme cela, c'est peut-être qu'il manque des gendarmes. Je veux me rendre utile." Comme lui, ils sont des centaines de jeunes à s'engager dans les forces de l'ordre en cette fin d'année. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers 13-Novembre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.