VIDEO. Les Invalides, un monument au cœur de l'histoire de France

Ce 14 mai, un hommage national est rendu à Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, deux soldats français tués au Burkina Faso. La cérémonie sera donnée aux Invalides, un lieu historique.

BRUT

Un hôpital

Fleuron du patrimoine français, son nom fait référence aux soldats devenus invalides à cause des guerres. L'hôtel des Invalides a été fondé en 1670 par Louis XIV. Premier hôpital moderne, il est spécialisé dans la prise en charge des plus grands blessés comme les victimes de guerres et d'attentats. 

Un lieu d'hommages 

Qu'ils soient soldats morts pour la France, victimes de terrorisme, grandes personnalités civiles ou politiciens, les grandes figures françaises, une fois éteintes, ont droit à un hommage dans l'enceinte des Invalides. À chaque cérémonie, le président est entouré de militaires et des proches du défunt pour répondre à un protocole strict et médiatisé. Les décès de Charles Aznavour, de Simone Veil ou encore des victimes des attentats du 13 novembre ont donné lieu à une commémoration sur la cour pavée de l'édifice. 

Un musée de l'armée 

Plus de 500 000 pièces relatives à la guerre y sont recensées. L'arsenal présent avait permis d'armer les combattants parisiens de près de 32 000 fusils avant la prise de la Bastille, le 14 juillet 1789. 

Un lieu de culte 

L'hôtel des Invalides abrite la cathédrale Saint-Louis dont la nef est ornée de drapeaux français. On y trouve une chapelle réservée la famille royale, Napoléon y avait décerné les premières Légions d'honneur aux officiers méritants en 1804. 

Ce 14 mai, un hommage national est rendu à Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, deux soldats français tués au Burkina Faso. La cérémonie sera donnée aux Invalides, un lieu historique.
Ce 14 mai, un hommage national est rendu à Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, deux soldats français tués au Burkina Faso. La cérémonie sera donnée aux Invalides, un lieu historique. (BRUT)