Cet article date de plus de sept ans.

Victimes d'attentats : Juliette Méadel veut créer des "centres de résilience" à Nice, Toulon, Lyon et Paris

La secrétaire d'Etat chargée de l'aide aux victimes, Juliette Méadel, annonce mercredi, la création de "centres de résilience" pour les victimes d'attentats et leurs familles. 

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
L'ancienne secrétaire d'Etat aux victimes Juliette Méadel, à Montargis (Loiret), le 19 septembre 2016. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)

"Nous avons sélectionné quatre endroits pour expérimenter ces centres : Nice, Paris, Lyon et Toulon", indique à France Bleu Azur, la secrétaire d'Etat chargée de l'aide aux victimes, Juliette Méadel, qui a annoncé mercredi 8 février la création de "centres de résilience" pour aider les victimes d'attentats et leurs familles. 

L'accent serait notamment mis sur la prise en charge des enfants, "qui reste encore un angle mort de la politique d'aide aux victimes sur le plan psychologique".

Un centre de résilience pourrait notamment être créé au sein de l'hôpital pour enfants Lenval à Nice. Concrètement, il s'agirait, selon Juliette Méadel, d'un "centre de soins avec des psychologues, des psychiatres, formés au psycho-traumas, des experts et tous les acteurs et associations qui savent dire les mots qui sauvent".

La secrétaire d'Etat dit espérer un lancement avant la fin du quinquennat.

Juliette Méadel : "Nous avons sélectionné quatre endroits pour expérimenter ces centres : Nice, Paris, Lyon et Toulon."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.