Procès du 13-Novembre : le témoignage glaçant d'un commissaire de police

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Procès du 13-Novembre : le témoignage glaçant d'un commissaire de police
FRANCE 2
Article rédigé par
N.Perez - France 2
France Télévisions

C'est un témoignage important et particulièrement bouleversant qu'a livré un policier lors du procès des attentats du 13 novembre 2015, ce mercredi 22 septembre. Ce commissaire de la BAC était entré le premier dans la salle du Bataclan. La journaliste Nathalie Perez donne des précisions en direct du Palais de Justice de Paris.

Le commissaire qui a témoigné, mercredi 22 septembre, lors du procès des attentats du 13 novembre, avait atteint un terroriste avec son arme de poing. "C'est un témoigne fort, sobre et précis qu'a entendu aujourd'hui la Cour d'assises. À la barre, le commissaire raconte : 'quand j'entre dans le Bataclan c'est l'apocalypse. Les corps s'entassent les uns sur les autres, les tirs sont incessants. Je suis en civil, je n'ai pas d'équipement, je m'avance à découvert vers la scène où un terroriste tire en rafale sur la foule", raconte la journaliste Nathalie Perez en direct du Palais de Justice de Paris.

"La salle retient son souffle"

Le président lui demande alors s'il était conscient du risque énorme qu'il a pris. "Ce à quoi il a répondu 'oui, j'avançais avec mes tripes'. La salle retient son souffle, il raconte alors comment lentement il s'approche au plus près du terroriste et le vise comme une cible. Il prend son arme de service et tire à quatre reprises et le touche", poursuit la journaliste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Victimes des attentats à Paris

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.