Procès du 13-Novembre : des anciens otages qui deviennent des amis fidèles

Publié Mis à jour
Procès du 13-Novembre : des anciens otages qui deviennent des amis fidèles
France 2
Article rédigé par
N.Perez, H.Pozzo, L.Crouzillac, E.Fromentin - France 2
France Télévisions

Mardi 19 octobre, ils témoigneront lors du procès des attentats du 13-Novembre. Six ans après les faits, un groupe d'otages du Bataclan qui a choisi de s’appeler les potages, une contraction de pote et d'otage, continue de se voir plusieurs fois par mois. 

Tous les mois, ils se retrouvent autour d’un verre, ils y parlent de la vie d’aujourd’hui, mais aussi parfois d’hier. Un groupe d'anciens otages du Bataclan qui s'est créé après les attentats du 13-Novembre a accepté que les équipes du journal de 20 Heures assistent à un moment d'échange. David, Sébastien et Stéphane se sont rencontrés dans de terribles circonstances, mais ils sont devenus amis. Le soir des attentats, David et Sébastien avaient tenté de se sauver ensemble, en s'accrochant à des barres de fer à sept mètres du sol. 

"On pensait qu'on allait mourir"

"On pensait qu'on allait mourir à ce moment-là, mais finalement David a décidé de me demander comment je m'appelais, comme si on était autour d'un comptoir. Pour moi, c'est le tournant de ma soirée, parce qu'il me parle et qu'il est optimiste", raconte Sébastien. Très vite, les terroristes parviennent à les repérer. Dans une salle, avec d'autres otages, ils s'assoient ensemble. "David me prend la main et me dit que ça va aller", témoigne Stéphane. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.