Attentats du 13 novembre : les traumatismes d'une "survivante"

Quatre ans après les attentats du 13 novembre, certains blessés du Bataclan souffrent de stress post-traumatique. France 3 a recueilli le témoignage de Catherine Bertrand, auteure de "Chroniques d'une survivante".

Quand elle dessine, elle a l'impression de s'évader. Catherine Bertrand était au Bataclan le 13 novembre et en garde de nombreux traumatismes. Les toiles qu'elle peint sont forcément sombres. Elle a donné une apparence à ce stress qui ne la quitte jamais : un boulet. Un mal-être qui se traduit au quotidien par des crises d'angoisse déclenchées parfois par un simple bruit ou une foule trop dense.

"Mon cerveau a cru que j'allais mourir"

Hallucinations, attaques de paranoïa, le corps n'oublie pas le choc qu'il a reçu. "Mon cerveau a cru que j'allais mourir donc il est traumatisé à vie", explique-t-elle. Sur la place de la République (Paris), où elle aime se rendre quand elle en a la force, une plaque et un arbre ont été posés en mémoire des victimes du Bataclan.

Catherine Bertrand est l'auteure de Chroniques d'une survivante. (Éd. La Martiniere)

Le JT
Les autres sujets du JT
Se reconstruire après le 13 Novembre.
Se reconstruire après le 13 Novembre. (FRANCE 3)