Attentats du 13-novembre : le témoignage d'un survivant

La terrasse de "La belle équipe" a été touchée par l'attaque terroriste du 13 novembre dernier. Le propriétaire de ce bistrot parisien témoigne de ce moment.

France 2

Il a côtoyé la mort ce soir du 13 novembre 2015. Grégory Reibenberg est le patron de "La belle équipe", ce bistrot populaire de la rue de Charonne à Paris où 20 personnes sont mortes le soir des attaques. "Vous perdez en une fraction de seconde beaucoup de gens qui font partie de votre vie. Et entre autres quelqu'un qui a plus que compté dans votre vie et qui est la mère de votre enfant. Quelque part vous êtes mort oui", confie Grégory Reibenberg.

Rester debout pour sa fille

Reprendre goût à la vie en mémoire de cette belle équipe qu'il formait avec sa compagne, son associé et ses amis morts ce soir-là, c'est aujourd'hui son objectif. Rester debout surtout pour sa fille de neuf ans. "Ma fille Tess, c'est quelque chose qui m'a empêché de tomber de toute façon. Ça interdisait même la question de pouvoir tomber ou de faire une dépression. Parce que vous avez une petite fille", ajoute ce patron de bistrot.

 

Le JT
Les autres sujets du JT