Cet article date de plus de trois ans.

Attentats du 13-Novembre : Caroline Langlade, rescapée du Bataclan, veut "réparer les vivants"

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Attentats du 13-Novembre : Caroline Langlade, rescapée du Bataclan, veut "réparer les vivants"
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

À quelques jours du deuxième anniversaire des attentats du 13 novembre, une équipe de France 3 a recueilli le témoignage de l'une des victimes du Bataclan, Caroline Langlade, à l'occasion de la sortie de son livre.

Caroline Langlade, 31 ans, était présente le 13 novembre 2015 au Bataclan. Aujourd'hui, elle publie un livre sur ce drame, intitulé Sorties de secours. De ces 3h30 enfermée dans la salle de concert, il lui reste "des souvenirs douloureux" qui la tiennent éveillée la nuit. "Il me reste aussi ce sentiment très fort d'appartenir à une communauté. D'avoir rencontré un groupe formidable d'amis avec lequel on s'est soutenu très, très fort", explique-t-elle.

Réparer les vivants

Les jours qui ont suivi les attentats ont été les plus douloureux pour Caroline Langlade. "J'ai été incapable de sortir de chez moi. J'avais peur qu'ils viennent pour terminer le travail, qu'ils arrivent à nous trouver, ce qui est complètement fou, mais voilà", ajoute-t-elle au micro de France 3. Avant d'avouer qu'elle a commencé à aller mieux le jour de la commémoration des attentats organisée par François Hollande, le 25 novembre 2015. De là, Caroline Langlade a entamé un combat au nom des victimes avec pour mission : réparer les vivants. "Elle passera à travers l'aspect pénal, par le procès, elle passera à travers l'indemnisation, pour assurer un avenir aux victimes, et puis surtout l'accompagnement au niveau de la santé, en terme de soins psychiques et physiques. C'est la vraie priorité pour moi".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Victimes des attentats à Paris

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.