Procès du 13-Novembre : les frères Abdeslam, avant et après leur radicalisation

Publié
Procès du 13-Novembre : les frères Abdeslam, avant et après leur radicalisation
Article rédigé par
E.Pelletier, A.Delcourt,E.de Pourquery, A.d'Abrigeon - France 2
France Télévisions

Lors du procès des attentats du 13-Novembre 2015, la Cour a décidé de se pencher sur la radicalisation des frères Abdeslam. Plusieurs personnes ayant connu Brahim et Salah avant leur radicalisation témoignent. 

Avant la radicalisation qui les a amenés à planifier les attentats du 13-Novembre. 2015, Brahim et Salah Abdeslam menaient un tout autre train de vie. Neuf mois avant les attentats, une vidéo montre les deux jeunes frères en train de danser dans une boite de nuit bruxelloise. S'ils étaient impliqués dans des affaires de petite délinquance, rien ne laissait présager la radicalisation des deux jeunes hommes, qui ont brouillé les pistes pendant plusieurs années. "Il n'y avait rien qui me laissait supposer qu'un jour, ils puissent être mêlés à ces attentats", affirme Me. Olivier Martins, l'avocat de Brahim Abdeslam entre 2003 et 2015.

Salah Abdeslam proche d’Abdelhamid Abaaoud au début des années 2010

Les deux frères ont grandi à Molenbeek sur une place face à la mairie. Les habitants se souviennent de parents discrets. "Ils faisaient du sport, participaient à des activités, sortaient en boîte, avaient des copains et des copines. Ils avaient une vie comme n'importe quel jeune de leur âge", s'étonne un adjoint au maire, qui les a connus. Au début des années 2010, Salah Abdeslam a été condamné pour le cambriolage d'un garage, avec Abdelhamid Abaaoud, l'un des premiers jeunes du quartier parti combattre en Syrie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.