Procès du 13-Novembre : l’audition de Salah Abdeslam a démarré

Publié Mis à jour
Procès du 13-Novembre : l’audition de Salah Abdeslam
FRANCEINFO
Article rédigé par
M.Mezerai, S.Neumayer - franceinfo
France Télévisions

Mardi 2 novembre, après cinq semaines de témoignage des victimes, la parole était aux accusés dans le procès des attentats du 13-Novembre. Le seul survivant des commandos, Salah Abdeslam, a été interrogé.

C’est une nouvelle étape importante dans le procès des attentats du 13-Novembre. Depuis cinq semaines, les victimes étaient venues témoigner à la barre. Mardi 2 novembre, ce sont les accusés qui ont été interrogés. Parmi eux, Salah Abdeslam, le seul survivant des commandos : debout dans son box, il s’est exprimé dans une voix calme et posée. Il a répondu à toutes les questions pendant presque deux heures. Un nouveau visage pour celui qui avait adopté une attitude provocatrice lors des premières semaines d’audience.

"Il est dans le contrôle de son image"

Cette nouvelle attitude ne change pas la vision qu’ont les parties civiles de Salah Abdeslam, comme l’explique leur avocate Maître Samia Maktouf. "Il suffit de gratter pour voir le vrai. Le vrai Salah Abdeslam était là dans le box. Il le dit, il est dans le contrôle de son image", explique-t-elle. Salah Abdeslam a été questionné sur son passé et ses liens avec Abdelhamid Abaaoud, son avocate a également évoqué ses conditions de détention : une cellule de neuf mètres carrés avec deux caméras qui le filment 24 heures sur 24. Durant le reste de la semaine, les personnalités des 13 autres accusés seront examinées. Leur implication présumée dans les attaques sera abordée, elle, à partir du mois de janvier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.