Procès des attentats du 13-Novembre : émotions sur les bancs des parties civiles

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Procès des attentats du 13-Novembre : émotions sur les bancs des parties civiles
FRANCE 2
Article rédigé par
N.Pérez - France 2
France Télévisions

Au terme de la première semaine d’audience du procès des attentats du 13-Novembre, il y a eu beaucoup d’émotions ce vendredi 10 septembre sur les bancs des parties civiles. La journaliste Nathalie Pérez est en direct du Palais de justice de Paris pour faire le point sur la situation.

Le président de la Cour d’assises de Paris a commencé sa lecture il y a maintenant cinq heures ce vendredi 10 septembre. "Il y raconte minute par minute le déroulé des attentats. Mais c’est lorsqu’il va prendre le soin de citer le nom et l’âge de chacune des 130 personnes assassinées ce soir-là que les premières larmes ont coulé sur le banc des parties civiles", explique la journaliste Nathalie Pérez en direct du Palais de justice de Paris.

"Le président poursuit son déroulé des faits"

Des victimes dévastées ont quitté la salle d’audience. "Un homme sur un fauteuil roulant, touché à la colonne vertébrale pendant les attaques, qui avait les yeux rougis a dit à la journaliste avec un petit sourire 'je m’étais juré de ne pas pleurer mais c’est raté' (...) En ce moment-même, le président poursuit son déroulé des faits. Le banc des parties civiles, lui, est quasiment désert", conclut la journaliste

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.