Procès des attentats du 13-Novembre : François Hollande à la barre

Publié
Procès des attentats du 13-Novembre : François Hollande à la barre
FRANCE 2
Article rédigé par
"A.Bard, H.Puffeney, E.Pelletier, G.Le Goff, D.Fuet, E.De Pourquery, L.Lavieille " - France 2
France Télévisions

Mercredi 10 novembre, l'ancien président de la République François Hollande, témoignait lors du procès des attentats du 13-Novembre 2015. Dans un enregistrement déjà diffusé au tribunal, il a été possible d'attendre les assaillants l'accuser d'être responsable des attentats.

Il a été escorté tel un chef d'État par les forces de l'ordre, mercredi 10 novembre, mais c'est en tant que témoin que François Hollande s'est présenté à la barre du procès des attentats du 13 novembre 2015. "Ce témoignage, je le dois à toutes les victimes et à toutes les familles", a-t-il déclaré au début de son intervention. Interrogé par les avocats des victimes sur l'ampleur de la menace terroriste à l'époque et si celle-ci a été sous-estimée par le gouvernement, il assure qu'ils n'avaient pas "l'information qui aurait été décisive pour empêcher les attentats du 13 novembre".

Interpellé par les assaillants

Les assaillants ont mis en cause François Hollande et ont affirmé vouloir se venger de l'intervention en Syrie. L'ancien chef d'État rappelle, lui, que le projet d'attentat est antérieur aux frappes françaises en Syrie. Des frappes dont le but était de limiter les capacités d'action des terroristes. Plusieurs fois il a été demandé à l'ex-président de la République s'il regrettait certaines décisions. "Si j'avais le moindre doute sur ce que nous avions fait, je vous le dirais en exprimant le pardon que je réclamerais", affirme-t-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.