Procès des attentats du 13-Novembre : "Ce que je pourrais apprendre me terrorise", explique une victime du Bataclan

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Procès des attentats du 13-Novembre : "Ça me terrorise de savoir ce que je pourrais apprendre", assure une victime du Bataclan
Article rédigé par
France Télévisions

L'auteur de bande dessinée Fred Dewilde, présent au Bataclan le 13 novembre 2015, a fait part de ses sentiments contrastés, mercredi sur la chaîne franceinfo, alors que vient de s'ouvrir le procès sur les attentats.

Le procès des attentats du 13-Novembre s'est ouvert mercredi 8 septembre au palais de justice de Paris. "En tant que victime, c'est important d'avoir ce procès, pour la forme, le symbole", a affirmé mercredi dans le journal de la chaîne franceinfo Fred Dewilde. Présent au Bataclan lors de l'attaque, il explique cependant que ce qu'il "pourrait apprendre" lors de ce procès le "terrorise".

"J'attends plein de choses, des choses que le procès ne va pas nous donner", a continué le rescapé. Il estime notamment que "les grosses défaillances, par exemple au niveau organisationnel le soir même [du 13 novembre], ne seront pas abordées", citant en particulier "l'organisation des secours et des actions d'urgence". 

Ce procès hors norme durera neuf mois, où 20 accusés sont impliqués, qui feront face à 1 800 parties civiles. Salah Abdeslam, seule personne encore vivante parmi celles accusées d'avoir fait partie des commandos meurtriers, sera au cœur de toutes les attentions. Pour Fred Dewilde, ce moment judiciaire doit "constituer un moyen pour éviter" que de tels drames se reproduisent.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.