Procès du 13-Novembre : en larmes à la fin de son exposé, l'enquêteur de la brigade criminelle souhaite "énormément de courage" aux parties civiles

Au huitième jour d'audience, les enquêteurs détaillent les constatations effectuées au Bataclan, où 90 personnes ont trouvé la mort le soir du 13 novembre 2015. 

Dessin d\'un des enquêteurs entrés dans le Bataclan après les attentats du 13-Novembre, réalisé le 17 septembre 2021 à Paris.
Dessin d'un des enquêteurs entrés dans le Bataclan après les attentats du 13-Novembre, réalisé le 17 septembre 2021 à Paris. (ELISABETH DE POURQUERY / FRANCEINFO)
Ce qu'il faut savoir

Au huitième jour du procès des attentats du 13-Novembre, vendredi 17 septembre, la cour d'assises spéciale de Paris continue de retracer le déroulement des attaques. Les enquêteurs détaillent les constatations effectuées au Bataclan, où 90 personnes ont été tuées le soir du 13 novembre 2015. Un court document sonore du début de l'attaque a été diffusé à l'audience, a annoncé le président de la cour, Jean-Louis Périès. 

Un enregistrement de "30 secondes". Seul "le tout début, 30 secondes simplement" de cet enregistrement capté par un dictaphone resté allumé lors de l'attaque du Bataclan a été diffusé. "On entend la musique et le début des tirs", a prévenu Jean-Louis Périès.

"Scène de guerre" sur les terrasses visées. Plusieurs enquêteurs sont revenus jeudi sur les premières constatations réalisées au Stade de France et sur certaines terrasses parisiennes attaquées par les terroristes le soir du 13 novembre 2015. Avec une émotion certaine, l'un des enquêteurs a notamment décrit une "scène de guerre" au restaurant Le Petit Cambodge et au bar Le Carillon, dans le 10e arrondissement de Paris, où treize personnes ont été tuées.

Les déclarations des accusés. Mercredi, la parole a été donnée brièvement aux 14 accusés présents au procès, pour qu'ils fassent une brève déclaration sur les faits qui leur sont reprochés. Salah Abdeslam, le seul membre des commandos du 13-Novembre encore en vie a expliqué avoir "visé la France" parce que des "avions français ont bombardé l'Etat islamique, les hommes, les femmes, les enfants". 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #13_NOVEMBRE

21h14 : Les procès des attentats du 13-Novembre continuent. Les victimes ont certainement affronté la journée la plus difficile. Elles ont dû visionner l'horreur des images de la scène de crime du Bataclan, qui a vu 90 personnes perdre la vie.

20h11 : Au huitième jour d'audience, la cour d'assises spéciale a procédé au récit à la fois froid et émouvant des premières constatations effectuées au Bataclan, où 90 personnes ont trouvé la mort le soir du 13 novembre 2015. Attention, le contenu de cet article est susceptible de heurter votre sensibilité.





20h03 : Il est 20 heures, voici un nouveau point sur l'actualité :

Un enquêteur de la brigade criminelle a été entendu par la cour d'assises spéciale concernant les constatations effectuées au Bataclan. Ce dernier a évoqué "une ambiance saisissante, lugubre, froide", au moment d'entrer dans la salle de spectacle.


Paris ne voit pas comment "faire confiance" à Canberra, déclare le secrétaire d'Etat aux Affaire européennes, Clément Beaune, après la rupture du contrat de sous-marins avec l'Australie.

#COVID_19 Le cap des 50 millions de primo-vaccinés est atteint, annonce Emmanuel Macron.


Le monde est "sur un chemin catastrophique vers +2,7 °C de réchauffement", met en garde le secrétaire général de l'ONU.

Les Bleues de Corinne Diacre ont écrasé les Grecques lors des éliminatoires de la Coupe du monde féminine (10-0).

18h10 : Il est 18 heures, voici les titres :

Un enquêteur de la brigade criminelle a été entendu par la cour d'assises spéciale concernant les constatations effectuées au Bataclan. Ce dernier a évoqué "une ambiance saisissante, lugubre, froide", au moment d'entrer dans la salle de spectacle. Suivez notre direct.


Paris ne voit pas comment "faire confiance" à Canberra, déclare le secrétaire d'Etat aux Affaire européennes, Clément Beaune, après la rupture du contrat de sous-marins avec l'Australie.

Le monde est "sur un chemin catastrophique vers +2,7 °C de réchauffement", met en garde le secrétaire général de l'ONU.


Le hashtag #Anti2010 a été banni de TikTok aujourd'huia constaté franceinfo, confirmant une information de BFMTV.

Les Bleues de Corinne Diacre écrasent les Grecques lors des éliminatoires de la Coupe du monde féminine et mènent 7-0 à la mi-temps. Suivez le match en direct.


17h01 : Pour les victimes, "c'est une épreuve que d'être à nouveau confrontées à ce qu'elles ont vécu", lors des attentats du 13 novembre 2015, assure à franceinfo François Zimeray, vice-président de l'Association française des victimes de terrorisme. Ces victimes "attendent du procès la vérité, mais cette vérité est parfois très décevante, elle apparaît par lambeaux. Lorsqu'elle apparaît, elle n'est souvent pas à la hauteur de la souffrance qui les habite".

16h39 : Bonjour Mamie06, bien sûr. Je vous propose un contenu plus exhaustif encore avec cette infographie des vingt accusés du procès des attentats du 13-Novembre. Vous y trouverez notamment toutes les explications concernant le rôle de Salah Abdeslam dans ces attaques.



(JESSICA KOMGUEN / FRANCEINFO)

16h39 : Pouvez-vous nous rappeler ou nous renvoyer vers un article rappelant le rôle exact de Salah Abdeslam dans les attentats de Paris. Merci pour tout votre travail

16h16 : L'enquêteur, qui est intervenu au Bataclan, termine son exposé des faits en pleurs devant la cour d'assises spéciale de Paris.

14h53 : L'enquêteur de la brigade criminelle diffuse à présent le son des premières secondes de l'attaque au Bataclan.



(ELISABETH DE POURQUERY)

14h06 : L'enquêteur poursuit son difficile récit du travail qu'il a effectué au Bataclan.

14h00 : Un point sur l'actu, il est 14 heures !

Un enquêteur de la brigade criminelle est entendu par la cour d'assises spéciale concernant les constatations effectuées au Bataclan. Ce dernier évoque "une ambiance saisissante, lugubre, froide", au moment d'entrer dans la salle de spectacle. Suivez notre direct.

• Le nombre de personnes tuées sur les routes de France métropolitaine en août a baissé de 8% par rapport au même mois en 2019 avec 267 décès, annonce la Sécurité routière.

• Le syndicat FO envisage "un recours" pour suspendre le décret sur le nouveau mode de calcul.

Il était orange, il ne roulait qu'à 260 km/h, et la ligne nouvelle entre Paris et Lyon était encore inachevée. On fête aujourd'hui les 40 ans du TGV.


13h27 : L'enquêteur qui témoigne à la barre raconte la première fois qu'il pénètre à l'intérieur du Bataclan.

13h15 : L'enquêteur de la brigade criminelle qui a fait les constatations au Bataclan compare la scène qu'il a vue à celle d'un crash aérien.

13h05 : Jour 8 au procès des attentats du 13-Novembre. C'est au tour d'un enquêteur de la brigade criminelle de prendre la parole concernant les attentats au Bataclan.