Attentats du 13-Novembre : un procès hors du commun

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Attentats du 13-Novembre : un procès hors du commun
FRANCE 2
Article rédigé par
B.Delombre, N.Perez, M-A.Belderrain, N.Murviedro - France 2
France Télévisions

Le procès des attentats du 13-Novembre 2015 va s’ouvrir mercredi 8 septembre. Il aura lieu au Palais de Justice de Paris, dans une salle aménagée avec un dispositif hors norme.

Mercredi 8 septembre, le procès des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis va s’ouvrir. Il se tiendra au Palais de Justice de Paris dans une salle d’audience transformée pour l’occasion. 20 personnes seront accusées, dont 14 seront présentes. Il y aura également 1765 parties civiles et 330 avocats qui participeront à ce procès. Les uns à côté des autres, les tomes du dossier d’instruction couvrent 53 mètres. 

Un système de sécurité complexe

Les différents accusés, dont Salah Abdeslam, le seul survivant des commando du 13-Novembre, devront se rendre dans un box via un chemin qui sera tenu secret. L’audience sera filmée pour l’histoire et retransmise dans 14 autres salles de l’ancien Palais de Justice. Près de 3 000 personnes auront la possibilité de suivre les débats. Un moment difficile à vivre mais nécessaire pour certains. "Ce n’est pas facile d’y aller mais l’idée, c’est de passer à autre chose", témoigne Yann Revol, de l’association française des victimes de terrorisme. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.