Procès des attentats du 13-Novembre : un nouvel accusé testé positif au Covid-19, l'audience suspendue au moins jusqu'au 25 janvier

Ali El Haddad Asufi a réalisé un test PCR qui "s'est avéré positif", a déclaré le président de la cour d'assises spéciale de Paris, Jean-Louis Périès.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des photographies des armes utilisées par les commandos du 13-Novembre projetées devant la cour d'assises spéciale, le 15 septembre 2021. (ELISABETH DE POURQUERY / FRANCEINFO)

La crise sanitaire du Covid-19 s'invite de nouveau au procès des attentats du 13-Novembre. L'audience ne reprendra pas avant le 25 janvier au moins après que l'un des accusés a été testé positif dans le week-end. Dans un message adressé aux avocats, dans la matinée du lundi 17 janvier, le président de la cour d'assises spéciale de Paris, Jean-Louis Périès, écrit que le résultat du test PCR auquel a été soumis Ali El Haddad Asufi "s'est avéré positif" et que "la semaine à venir est totalement compromise". Un nouveau "test utile" ne pourra être réalisé que vendredi prochain.

La situation sanitaire avait déjà perturbé la reprise du procès. Fin décembre, c'est Salah Abdeslam, principal accusé au procès des attentats avait été testé positif à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne). La cour d'assises spéciale de Paris avait alors décidé de reporter la reprise officielle du procès au mardi 11 janvier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Procès des attentats du 13 novembre 2015

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.