25 actes islamophobes recensés en France depuis les attentats de Paris, selon le CFCM

Depuis les attaques, de nombreux musulmans vivent dans la crainte des amalgames. Des lieux de culte ont été vandalisés, tandis qu'un homme a été visé par un tir à Cambrai.

Deux personnes cagoulées ont peint sur les portes du lieu de culte de l\'association des musulmans d\'Oloron, dans la nuit du 14 au 15 novembre 2015. 
Deux personnes cagoulées ont peint sur les portes du lieu de culte de l'association des musulmans d'Oloron, dans la nuit du 14 au 15 novembre 2015.  (MAXPPP)

Alors que les responsables musulmans craignent les amalgames et les représailles après les attaques du 13 novembre, plusieurs dégradations et agressions à caractère raciste ont été signalées en France. Selon les chiffres de l'observatoire national contre l'islamophobie du Conseil français du culte musulman, cités par France 3 Midi-Pyrénées, 25 actes anti-musulmans ont eu lieu en France depuis les attentats dont sept agressions.

Francetv info revient sur les principaux actes recencés.

Une femme et une adolescente voilées agressées à Toulouse

Selon France 3 Midi-Pyrénées, la femme a été blessée avec une arme blanche, sans doute à coups de cutter, sur la voie publique. Elle a été blessée légèrement et a pu regagner son domicile. Une plainte a été déposée. Cette agression est sans lien avec une autre agression, celle d'une collégienne de 13 ans, qui a été "caillassée" lundi 16 novembre dans le quartier du Mirail, elle aussi sur la voie publique. Ses agresseurs l'auraient traité de "terroriste" selon une source policière. Elle a été légèrement blessée au visage.

Injures racistes et coups de feu sur un kebab à Blaye

Une enquête a été ouverte et trois personnes ont été interpellées après une "agression" avec coup de feu et insultes racistes, dimanche soir, contre un restaurant kebab en plein centre de Blaye (Gironde).

Selon le propriétaire des lieux, "deux voitures, avec au moins cinq ou six personnes à l'intérieur, se sont garées devant le restaurant". "Ils étaient armés d'un fusil et ils ont tiré un coup de feu sur la façade. Ils avaient aussi une batte de baseball et un couteau. Et ils ont crié 'sales arabes' et 'terroristes'", a ajouté le restaurateur.

Une jeune femme voilée agressée à Marseille

Un homme âgé d'une vingtaine d'année a agressé une jeune femme voilée à la sortie d'une bouche de métro dans le centre ville de Marseille. Selon la jeune femme, l'agresseur aurait fait référence à sa tenue vestimentaire.

Comme l'indique France 3 Provence-Alpes, la victime portait un hijab, un voile laissant le visage apparent. L'agresseur l'aurait assimilée à une terroriste, avant de lui asséner un coup de poing et de la blesser légèrement au thorax avec un objet pouvant être un cutter, a indiqué la Direction départementale de la sécurité publique.

La victime, qui a appelé la police et a été conduite aux urgences. Elle s'est vu prescrire deux jours d'ITT. Nos confrères ont recueilli son témoignage : 

Un homme blessé par balle à Cambrai

La scène se déroule dans la nuit de samedi à dimanche. Agé d'une trentaine d'années, un homme d'origine turque se trouve sur le trottoir près d'un kebab de Cambrai (Nord), quand une voiture s'approche, avec un drapeau tricolore sur le capot. Un coup de feu est tiré depuis le véhicule. La victime est blessée dans le dos, touchée par une balle de petit calibre.

Le tireur présumé s'est suicidé dans la nuit, et deux autres occupants de la voiture ont été placés en garde à vue. "La victime semble avoir été choisie au hasard, parce qu'elle avait une couleur de peau qui ne convenait pas au tireur, a indiqué Rémi Schwartz, procureur de Cambrai. Apparemment, ils étaient susceptibles de chercher d'autres victimes."

Des croix peintes en rouge sur la mosquée de Créteil

Plusieurs croix peintes en rouge ont été découvertes sur la mosquée Sahaba de Créteil (Val-de-Marne), samedi, au lendemain matin des attaques. "La communauté musulmane qui fréquente cette mosquée est sous le choc des événéments d'hier, confie Karim Benaïssa, responsable local, interrogé par Le Parisien. Mais elle est malheureusement la seconde victime d'un amalgame déplorable et stupide."

Du jambon et du lard devant la mosquée de Pontarlier

A Pontarlier (Doubs), du jambon et du lard ont été découverts devant l'entrée principale et sur la poignée de la porte, dans la nuit de samedi à dimanche. Une croix gammée  qui avait été tracée sur l'édifice a été aussitôt effacée par les services de la ville, rapporte L'Est républicain. "Je leur ai dit qu’il y aurait toujours des dérapages, mais qu’il fallait garder son calme, réagit Naceur Benyahia, président de l'association cultuelle. Le président François Hollande a fait un appel à l’union nationale, il faut jouer le jeu."

Ce n'est pas la première fois que cette mosquée est visée. En septembre 2014, le cadavre d'un porcelet avait été déposé devant l'entrée principale. Et en janvier de la même année, une croix gammée et un sigle "SS" avaient été tagués sur la porte. Yassin Salhi, auteur présumé de l'attentat contre un site industriel de l'Isère, avait fréquenté cette mosquée.

Une salle de prière et une boucherie taguées à Oloron

"La France réveille-toi", "Vive la France libre"… Vers 5 heures du matin, samedi, deux individus cagoulés taguent la salle de prière musulmane d'Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques), selon les images de vidéosurveillance consultées par la gendarmerie. La porte avait déjà été dégradée deux ans plus tôt, précise France 3 Aquitaine. Une boucherie halal de la commune est également visée, avec un slogan similaire.

La vitrine d'un kebab visée par une pierre à Barentin

A Barentin (Seine-Maritime), la vitrine d'un kebab a été visée par des pierres, tout comme la voiture de livraison aux couleurs du restaurant, stationnée devant. Un véhicule s'est arrêté pendant la nuit de vendredi à samedi, rapporte Normandie Actu, et au moins une personne aurait jeté les projectiles. "Je ne comprends pas et n’admets pas que l’on puisse s’en prendre lâchement à mon restaurant à cause de cet événement, écrit le propriétaire de l'établissement, sur Facebook. Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis né a Fécamp, en Seine-Maritime."

Bonjour cher clients. avant tout je comdane fermement tous les actes terroristes et en particulier celui d'hier soir a...

Posté par Sultan Le Sultan sur samedi 14 novembre 2015

Des tags racistes sur des murs d'Evreux

"Mort aux musulmans", "la valise ou le cercueil"… Des tags racistes ont été découverts sur la façade de la mairie d'Evreux, dans la nuit de vendredi à samedi, ainsi que dans "différents endroits de la ville", rapporte Paris-Normandie. Le maire, Guy Lefranc (Les Républicains), indique qu'il a placé les "services de sûreté de la ville et la police municipale en état d'alerte".