L'Etablissement français du sang encourage les donneurs à poursuivre leurs efforts

"Il est important de rappeler que les besoins s’élèvent à 10 000 dons par jour car les produits sanguins ont une durée de vie courte", précise l'EFS, après la forte mobilisation des Franciliens après les attentats.

Des Franciliens patientent devant l\'établissement français du sang, le 14 novembre 2015 à Paris.
Des Franciliens patientent devant l'établissement français du sang, le 14 novembre 2015 à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP)

Merci à tous, mais ne relâchez pas les efforts. Voici, en substance, le message adressé aux donneurs de sang, fortement mobilisés après les attentats de Paris. "Dans un spot radio diffusé sur les ondes du 30 novembre au 6 décembre, l’Etablissement français du sang exprime ses remerciements à tous les donneurs de sang qui se sont largement mobilisés à la suite des attentats", indique l'EFS, dans un communiqué.

Des besoins accrus en décembre et janvier

En cette période de deuil, les habitants d'Ile-de-France ont parfois fait la queue pour donner leur sang. Entre le 16 et le 22 novembre, 88 000 prélèvements ont été réalisés en France, soit une hausse de 55% par rapport à une semaine habituelle. Les besoins ayant été comblés, des tickets de promesses de dons avaient été mis en place. Les donateurs seront rappelés à partir du 14 décembre, car il s'agit d'une période généralement délicate pour les dons de sang.

"S’il n’y a pas aujourd’hui de besoins urgents, est-il écrit, il est important de rappeler que les besoins s’élèvent à 10 000 dons par jour car les produits sanguins ont une durée de vie courte." La durée de vie des globules rouges est de 42 jours, contre 5 jours pour les plaquettes. A ce titre, les mois de décembre et janvier sont redoutés, "en raison d’une moindre affluence pendant la période des fêtes de fin d’année".

Près d'un million de malades sont soignés chaque année grâce aux dons de sang. Au total, 147 sites fixes de prélèvement et 40 000 collectes mobiles accueillent les donneurs toute l'année.

Voir la rubrique "où donner" sur www.dondusang.net