Quatre ans de prison requis à l'encontre de Jawad Bendaoud, jugé pour "recel de malfaiteurs terroristes"

Le procureur a également requis quatre ans de prison contre Mohamed Soumah et cinq ans contre Youssef Aït Boulahcen, les deux autres prévenus de ce procès. 

Croquis de l\'audience du procès de Jawad Bendaoud, au palais de justice de Paris, le 24 janvier 2018. 
Croquis de l'audience du procès de Jawad Bendaoud, au palais de justice de Paris, le 24 janvier 2018.  (BENOIT PEYRUCQ / AFP)

Le parquet a requis, mardi 6 février, quatre ans de prison contre Jawad Bendaoud, jugé à Paris pour avoir fourni un logement à deux jihadistes auteurs des attentats du 13-Novembre. Le procureur a demandé la même peine pour Mohamed Soumah, qui avait eu un rôle d'intermédiaire.

Jugés pour "recel de malfaiteurs terroristes", ils encourent six ans de prison. Le ministère public a en revanche requis la peine maximale, cinq ans de prison avec mandat de dépôt, contre Youssef Aït Boulahcen, le cousin du cerveau présumé des attentats, jugé pour "non-dénonciation de crime terroriste".